VIDÉO – Découvrez la bande-annonce du film "The Nice Guys" avec Ryan Gosling !

VIDÉO – Découvrez la bande-annonce du film "The Nice Guys" avec Ryan Gosling !

GROOVY – Les premières images du film "The Nice Guys", qui sortira à l'été 2016, ont été dévoilées. Ces quelques minutes nous promettent une bonne dose d'action et de second degré, le tout avec des acteurs de haut vol.

Le film est réalisé par Shane Black, à qui on doit entre autre Iron Man 3 et qui travaille actuellement sur la suite du film Predator, intitulé Predator Sequel. Le scénariste de L'Arme Fatale reste fidèle à lui-même et propose un buddy movie rempli d'ironie, en jouant la carte du kitch des seventies à fond.

Il a décidé de raconter l'histoire de deux détectives privés un peu particuliers, qui vont devoir enquêter sur le prétendu suicide d’une célébrité. Dans le Los Angeles de la fin des années 1970, ils vont mettre le doigt sur une conspiration impliquant des personnalités de haut rang.

Une distribution prometteuse

Les deux acolytes, campés par Ryan Gosling et Russell Crowe, sont des bras cassés qui ne savent régler leurs problèmes que par une violence exacerbée. Un peu débiles, mais résolument drôles et attachants, ils nous promettent un film au rythme survolté car leurs méthodes pour le moins originales fonctionnent plutôt bien.

Au casting, on retrouve aussi l'actrice Kim Basinger (9 semaines ½, Batman, L.A. Confidential). Pour le moment, aucune date de sortie n'a été annoncée en France, mais on sait déjà que le long-métrage est prévu pour le 20 mai 2016 aux États-Unis.

A LIRE AUSSI >> Ryan Gosling sera bien au casting de "Blade Runner 2"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25.263 personnes hospitalisées, 301 décès en 24h

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : "J’ai ressenti l’injustice profonde, choquante", explique Nicolas Sarkozy dans le Figaro

Mesures de restriction : pourquoi Emmanuel Macron fixe-t-il un horizon de "4 à 6 semaines" ?

Les 65-75 ans avec comorbidités "peuvent se faire vacciner" avec AstraZeneca, annonce Olivier Véran

Lire et commenter