VIDÉO - Thor, Spider-Man, Black Panther… Les superhéros Marvel ont pris leurs quartiers à Disneyland Paris

DirectLCI
LOISIRS – Du 10 juin au 30 septembre, Disneyland Paris accueille "L’été des superhéros Marvel", une série de spectacles dédiée à Thor, Spider-Man, Black Panther et leurs petits camarades. LCI a assisté à l’inauguration en compagnie d’une poignée d’invités de poids dont le champion olympique de judo Teddy Riner.

Ils ont pris leur temps… mais les fans ne vont pas le regretter. Après le rachat de Marvel Entertainment par Disney, fin 2009, pour la bagatelle de 4 milliards de dollars, Iron Man et ses camarades de la saga "Avengers" devaient, tôt ou tard, s’aventurer dans les allées de Disneyland Paris. C’est chose faite en ce début juin puisque le parc de Marne-la-Vallée accueille "L’été des superhéros Marvel", une série de spectacles hébergés au sein des Walt Disney Studios, inaugurés en grandes pompes le 9 juin dernier. Le premier d’entre eux, baptisé "L’alliance des superhéros Marvel", réunit les personnages pour un show live, entre les murs du Studio Theater entièrement repensé pour l’occasion.


"Le challenge, c’était de transcrire en spectacle vivant ce qu’on découvre habituellement sur les écrans de cinéma", explique à LCI la productrice déléguée Céline Tamaillon, à la tête d’une équipe de 300 personnes à pied d’œuvre depuis plus d’un an. "Pour ça, on a utilisé énormément d’effets technologiques et visuels pour mettre en valeur nos superhéros." Et ils sont presque tous là : Iron Man, Spider-Man, Thor, Doctor Strange, Black Widow, Hulk et le petit nouveau Black Panther enchaînent les cascades et les acrobaties pour déjouer les plans de Thanos, le super-vilain de "Avengers : Infinity War", actuellement en salles.

A la sortie, on a croisé une poignée de VIPs enthousiastes parmi lesquels les sportifs Serena Williams, Gustavo Kuerten ou encore Teddy Riner, heureux comme un gamin. "Déjà que mon fils adore le parc, je vais avoir encore plus de mal à le sortir d’ici !", nous a confié le judoka. "Moi j’ai 29 ans et ça me fait toujours rêver. Voire une science-fiction pareille, des histoires toujours plus folles, on ne s’en lasse pas",  avoue le champion olympique qui n’a, au fond, pas grand-chose à envier aux Avengers. "C’est vrai qu’on nous demande toujours de nous dépasser, d’aller chercher la perfection. De repousser les limites. Est-ce que ça fait de moi un superhéros ?  Non…" (rires).


Et si ça ne suffisait pas, deux autres spectacles permettent de retrouver Starlord et Gamorra, le couple vedette des "Gardiens de la galaxie" qui invite les visiteurs à danser sur une playlist savoureuse de tubes des années 1970 et 1980. Mais aussi Loki, le méchant frangin de Thor qui vient perturber la présentation de l’Arc Reactor, la dernière invention de Tony Stark / Iron Man. Et ce n’est qu’un début puisque le groupe Disney a annoncé, en février dernier, un investissement à venir de 2 milliards d’euros pour agrandir le parc à l’horizon 2021, avec une nouvelle zone consacrée aux superhéros Marvel, et deux autres à "La Reine des Neiges" et à la saga "Star Wars".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter