VIDÉO - Effacer l'acteur Kevin Spacey de son prochain film ? Le réalisateur Ridley Scott ne "pouvait pas" faire autrement

RÉSOLU – Dans une interview accordée à "Entertainment Weekly", le réalisateur britannique Ridley Scott justifie pour la première fois sa décision d’effacer Kevin Spacey de son prochain film, "Tout l’argent du monde", et de le remplacer par Christopher Plummer. Coût de l’opération : 10 millions de dollars.

C’est un cas unique dans l’histoire du cinéma. L’acteur américain Kevin Spacey au cœur d’un scandale sexuel sans précédent à Hollywood, le réalisateur britannique Ridley Scott a pris l’initiative de l’effacer, purement et simplement de Tout l’argent du monde, son prochain film pourtant déjà terminé. Et de retourner ses scènes avec un nouveau comédien, le vétéran Christopher Plummer, avec la complicité des deux autres vedettes du film, Mark Wahlberg et Michelle Williams.


Dans une interview accordée à Entertainement Weekly, le cinéaste revient sur cette décision hautement symbolique qui va coûter pas moins de 10 millions de dollars à ses producteurs, en plus des 40 millions du budget initial. "J’étais en train de finaliser la musique dans les studios d’Abbey Road lorsqu’on m’a annoncé la nouvelle", raconte l’auteur de Gladiator et Blade Runner.

On ne peut pas laisser les actions d’une personne affecter tout le bon travail des autres. C’est aussi simple que çaRidley Scott

"Je me suis assis pour réfléchir et j’ai réalisé que nous ne pouvions pas (laisser le film en l’état, ndlr). On ne peut pas tolérer le moindre comportement de ce genre", insiste-t-il au sujet des accusations de harcèlement qui pèsent sur Kevin Spacey. "Parce que ça aurait eu un impact sur le film. Et on ne peut pas laisser les actions d’une personne affecter tout le bon travail des autres. C’est aussi simple que ça."

Ridley Scott n’en reste pas moins élogieux à l’égard du comédien. Lorsqu’on lui demande s’il était heureux de sa performance, dans la peau du milliardaire J. Paul Getty, il est sans ambiguïté. "Absolument. C’est un homme très talentueux et nous nous sommes très bien entendus lui et moi", avoue-t-il, précisant qu’il n’avait pas été témoin du moindre dérapage durant leur collaboration. "Je ne sais pas. On ne voit jamais ces choses-là. Mais on ne peut pas les accepter, quelle qu’en soit la forme."

Déjà une nouvelle bande-annonce

Au moment où vous lirez ces lignes, Ridley Scott a déjà mis en boite les "reshoots" nécessaires au remplacement de Kevin Spacey par Christopher Plumer.  Ironiquement c'est ce dernier qu'il avait choisi à l'origine pour le rôle, avant que la direction de Sony lui impose la star oscarisée d'American Beauty et d'Usual Suspects. "Je travaille à la vitesse de l'éclair", s'amuse le cinéaste qui a déjà livré une nouvelle bande-annonce, légèrement différente de la première.


Voici l'originale, avec Kevin Spacey...

En vidéo

"Tout l'argent du monde" : la bande-annonce du film avec Kevin Spacey

Et la nouvelle, plus courte, avec Christopher Plummer. Bluffant, non ?

En vidéo

"Tout l'argent du monde" : la bande-annonce sans Kevin Spacey

Le cinéaste, qui a promis que le film serait prêt à la date prévue – le 22 décembre aux Etatts-Unis, le 27 décembre en France – précise qu’il n’a pas appelé Kevin Spacey pour le prévenir. "Non, et il ne m’a pas appelé non plus. S’il l’avait fait pour dire ‘les choses sont ce qu’elles sont et je suis vraiment désolé, j’aurais appréhendé la situation de manière légèrement différente. Mais je l’aurais quand même remplacé. Je lui aurais dit : 'Merci d’avoir appelé, mais je dois avancer’."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Kevin Spacey, un autre scandale sexuel à Hollywood

Plus d'articles

Sur le même sujet