VIDÉO - Festival de Deauville 2017 : "The Rider" Grand Prix, "A Ghost Story" multirécompensé... Découvrez le palmarès

DirectLCI
LAURÉATS - Le jury présidé par Michel Hazanavicius a remis le Grand Prix du 43e Festival de Deauville à "The Rider", de Chloé Zhao. Le somptueux "A Ghost Story", grand favori des festivaliers, repart quant à lui avec trois prix (celui du jury, de la révélation Kiehl’s, de la critique).

Le jury du 43e Festival du cinéma américain de Deauville, présidé par Michel Hazanavicius, a décerné samedi son Grand Prix à The Rider de la réalisatrice sino-américaine Chloé Zhao (Les Chansons que mes frères m'ont apprises), qui y filme le monde du rodéo dans le Dakota du Sud et raconte, en filigrane, un désenchantement. Celui d'un jeune cowboy qui, après avoir survécu à une blessure à la tête qui faillit lui être fatale, entreprend la quête d'une nouvelle identité et renonce à son rêve. 


Tout en précisant que ce choix n'avait pas fait l'unanimité, le président Hazanavicius a assuré sur scène que, pour son jury et lui, "ce film [NDR. présenté à la dernière Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes] nous a paru extrêmement puissant avec un mélange de poésie, beaucoup d'humanité et une réflexion politique".

"A Ghost Story", gratte-ciel dans un village de pêcheurs

Le Prix du jury a quant à lui été attribué conjointement à Brooklyn Yiddish de Joshua Z. Weinstein, dans lequel un homme issu du quartier ultra-orthodoxe de Brooklyn se bat pour la garde de son jeune fils envers et contre la tradition hassidique, et au somptueux A Ghost Story, de David Lowery. Ce film de fantômes d'amour, de loin l'objet le plus puissant de la compétition, pourrait aux dernières nouvelles sortir dans l'Hexagone avant la fin de l'année. On a envie de vous dire une seule chose : allez-y, foncez-y, c'est merveilleux.


Le réalisateur, David Lowery, qui était absent lors de la présentation mais présent le soir du palmarès, a semblé aux anges sur scène. En plus du prix du jury, son long métrage a également été primé par le Prix de la critique et celui de la Révélation Kiehl’s, présidé par Emmanuelle Bercot, à chaque fois à l'unanimité. Daniele Heymann, présidente du jury critique, a parlé d'un film "qui hante". Emmanuelle Bercot a, quant à elle, évoqué sa fierté de récompenser un film pareil.

Signalons enfin que Mary de Marc Webb a de son côté remporté le Prix du public. Certes, quelques autres beaux films de la compétition manquaient au palmarès, à l'instar de Stupid Things de Amman Abbasi. Mais en l'état, le palmarès s'avère bon, et la triple récompense pour A Ghost Story totalement indiscutable. 

Plus d'articles

Sur le même sujet