VIDEO - Festival de l'Alpe d'Huez : le président Omar Sy ouvre le bal avec un dab

CINÉMA

DANSE AVEC LES STARS - Quoi de mieux que quelques pas de danse pour bien lancer les festivités ? Les membres du jury du 20e Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez, qui a démarré mardi soir, ont présenté la chorégraphie très travaillée qu'ils réaliseront à chaque projection. Ou quand Paul Pogba rencontre Jean-Claude Duss.

"Moi président..." S'il n'a pas utilisé la même anaphore que le chef de l'Etat, Omar Sy assume déjà pleinement son nouveau rôle. Et plutôt deux fois qu'une. "Comme je suis président je peux faire un peu ce que je veux, comme venir deux fois sur la scène même quand ce n'est pas mon tour, ça je l'ai fait déjà...", a-t-il glissé au moment d'ouvrir l'édition 2017 du Festival de film de comédie de l'Alpe d'Huez, qu'il préside pour la première fois. Car avant même d'être appelé, le héros d'Intouchables était déjà micro en main. "Je suis très honoré et très fier, j'étais un peu excité et même un peu pressé d'exercer mes fonctions du coup j'étais très à l'aise toute la journée, maintenant j'ai honte. J'ai fait une entrée tout à l'heure... Je regrette", a-t-il lâché.

"C'est du kif. On vient ici, on est détendu, on est en Moon Boots, on ne fait pas l'effort du vêtement, on ne se prend pas la tête pour ça, du coup on est tous à l'heure", s'est-il amusé avant de saluer les "belles découvertes" faites lors de ce festival. Bienvenue chez les Cht'is, Tout ce qui brille, Papa ou Maman ou encore Babysitting y ont notamment été repérés. Virginie Guilhaume, qui animait la cérémonie, a bien eu du mal à lui couper la parole. "Je n'ai pas fini, je suis président, je vais parler longtemps. Comme je suis président et que ça ne va arriver qu'une fois, je vais "dictater" un petit peu. Ce n'est pas méchant, je vais profiter un peu de la situation", s'est-il réjoui avant de présenter les membres de son jury, qu'il a lui-même sélectionnés. 

Pendant cinq jours, il travaillera aux côtés de Pascale Arbillot, Audrey Lamy, Patrick Timsit et Franck Gastambide. "J'ai choisi mon jury en fonction de ce qui nous liait : la comédie et la montagne", a-t-il poursuivi avant de les présenter un à un. L'autre point fort de sa présidence ? "Je ne peux pas être président s’il n’y a pas de musique. J’ai apporté mon hymne. A chaque fois qu’on va rentrer dans la salle pour s’asseoir à nos places de jury", a-t-il poursuivi en détaillant la chorégraphie "qu’on a mis au point depuis maintenant 17 jours avec l’aide de Valérie Damidot qui a fait Danse avec les stars". Et c'est au rythme d'un "Etoile des neiges" remixé que l'ensemble du jury s'est mis à... dabber.

Et aussi

Lire et commenter