VIDÉO – La Mort de Staline : Rupert Friend se permet tout dans la peau du fils de Staline

DirectLCI
EXCLUSIF – Etre le fils de quelqu’un d’important, et notamment celui d’un dictateur comme Staline, laisse souvent penser qu’on est au-dessus des autres. La preuve par 5 avec le film "La Mort de Staline", à découvrir dans les salles le 4 avril.

Peut-on tout se permettre quand on est le fils de quelqu’un de très important, genre le fils de Staline ? Il semblerait que ce soit ce que pense Vassili, progéniture du dictateur soviétique, dans le film La Mort de Staline. Le personnage, incarné par Rupert Friend, fait en tout cas preuve d’un certain autoritarisme, use et abuse des insultes, n’est pas avare en menaces, raconte un peu de conneries et ne sait pas beaucoup faire la conversation…


L’histoire : Dans la nuit du 2 mars 1953, un homme se meurt, anéanti par une terrible attaque. Cet homme, dictateur, tyran, tortionnaire, c’est Joseph Staline. Et si chaque membre de sa garde rapprochée - comme Beria, Khrouchtchev ou encore Malenkov - la joue fine, le poste suprême de Secrétaire Général de l’URSS est à portée de main. (Inspiré de faits réels...)

En vidéo

VIDÉO – La Mort de Staline : une comédie sur les coulisses de la succession du dictateur

Au générique de La Mort de Staline, on retrouve également Steve Buscemi, Paddy Considine, Jason Isaac, Olga Kurylenko ou encore Michael Palin. A la réalisation, on retrouve Armando Iannuici, scénariste-réalisateur de la série The Thick of It et du film In the Loop ainsi que de la série Veep.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter