VIDÉO - Lorie méconnaissable et bagarreuse dans le film "Al­gé­rie pour toujours : Les portes du soleil"

CINÉMA
BANDE-ANNONCE - Lorie comme vous ne l'avez jamais vu. Dans le film "Al­gé­rie pour toujours : Les portes du soleil", la chanteuse enchaîne les bastons aux côtés de Smaïn et Mike Tyson. Attention aux yeux !

Lorie a bien caché son jeu. La chanteuse et jurée de La France a un incroyable change de registre dans le film Al­gé­rie pour toujours : Les portes du soleil, dont la bande-annonce vient d'être dévoilée. Exit les petites boucles blondes et les airs dociles, Lorie joue les mauvaises filles. Dans le long-métrage du réalisateur Jean-Marc Mineo, la demoiselle y affiche d'ailleurs un look de femme fatale avec une coupe garçonne brune et des yeux charbonneux. Mais l'artiste ne s'arrête pas là puisqu'elle enchaîne les bastons.

A LIRE AUSSI >> "Dragon Blade" : le début d'une grande carrière en Chine pour Lorie ?

Mieux que Jackie Chan ou un Jean-Claude Van Damme réunis, Lorie dégomme ses adversaires un à un, à coup de poing et de flingues. Aux côtés de Smaïn et même de l'ancien boxeur Mike Tyson, la chanteuse nous ferait presque peur. ''Je joue un personnage assez particulier, torturé et psychopathe. A mille lieues de moi !'', avait-elle confié à metronews lors du lancement de la nouvelle saison de La France a un incroyable talent sur M6.

Pour admirer Lorie métamorphosée en créature de combat il faudra attendre le 18 mars prochain, date de sa sortie en salles. Les fans pourront également la découvrir dans un autre film action, chinois cette fois, baptisé Dragon Blade. Aux côtés des comédiens Jackie Chan et Adrian Brody, la jeune femme y campe un rôle très secondaire, puisqu'on ne l'aperçoit même pas dans la bande-annonce de cette superproduction de 65 millions de dollars. Le film devrait sortir en février prochain. Reste à savoir s'il sera disponible dans une traduction française. La reconversion au cinéma de Lorie semble en tout cas bien partie pour cette dernière, qui avait également joué la femme battue dans le court-métrage Chienne de vie .

Lire et commenter