VIDEO - "Mary et la fleur de la sorcière" : un amour d’animation à la japonaise

DirectLCI
COUP DE CŒUR – En salles depuis mercredi, "Mary et la fleur de la sorcière" est le nouveau film d’un ancien disciple de Hayao Miyazaki. L’histoire d’une fillette qui accède à une école de magie cachée dans les nuages.

Après "Arrietty, le petit monde des chapardeurs" et "Souvenirs de Marnie", le réalisateur Hirmoasa Yonebayashi s’émancipe des studios Ghibili et de son fondateur Hayao Miyazaki. Avec d’anciens disciples du maître de l’animation japonaise il a fondé Studio Ponoc en 2015 et propose aujourd’hui sa première production, "Mary et la fleur de la sorcière".


Inspiré d’un roman de la Britannique Mary Stewart, ce récit initiatique met en scène la petite Mary, qui vient d’emménager à la campagne chez sa grand-tante pour l’été. Dans la forêt, elle découvre une "fleur de sorcière" qui lui confère des pouvoirs surnaturels. Et lui ouvre les portes d’Endor, une école de magie cachée par-delà les nuages.

Mélange d’animation dessinée à la main et d’images numériques, "Mary et la fleur de la sorcière" rappellera des bons souvenirs aux amoureux de l’univers du papa de "Princesse Mononoké" et de "Mon Voisin Totoro". Une alternative féérique et poétique aux dessins animés américains, en cette période de vacances scolaires.


>> Les infos, les critiques, les interviews... Retrouvez toute l'actu ciné sur LCI.fr

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter