VIDEO – "Mon Garçon" avec Guillaume Canet : qu’en ont pensé les premiers spectateurs ?

VIDEO – "Mon Garçon" avec Guillaume Canet : qu’en ont pensé les premiers spectateurs ?

PREVIEW - En salles le 20 septembre, "Mon Garçon" met en scène Guillaume Canet en père prêt à tout pour retrouver son fils, disparu en montagne. Un thriller de Christian Carion, dévoilé en avant-première au Festival du film francophone d’Angoulême en août dernier.

Changement de registre réussi pour Christian Carion ? Après avoir raconté la grande Histoire avec des films à gros budget comme Joyeux Noël ou L’affaire Farewell, le cinéaste français revient dans un registre intimiste, mais non moins spectaculaire, avec Mon Garçon. Ou l’histoire d’un père lancé à la recherche de son fils de 7 ans, disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe.

Ce thriller interprété haletant est interprété par Guillaume Canet, un fidèle du cinéaste qui l’a placé dans des conditions de tournage bien particulières : "J’ai dit à Guillaume : 'j’ai envie d’aller au bout d’une idée qui est toute simple. Ton personnage est un homme absent, toujours à l’étranger", a-t-il raconté à LCI.

Lire aussi

Lire aussi

"Il revient et apprend des choses qu’il ignorait. Est-ce qu’on peut imaginer une situation où toi, acteur, tu découvres tout au fur et à mesure ? Que je ne te donne pas de scénario ? Serais-tu prêt à prendre ce risque ?". Pari relevé pour le comédien français qui livre l’une des performances les plus intenses de sa carrière, Mélanie Laurent et Olivier de Benoist à ses côtés.

Présenté fin août au Festival du film francophone d’Angoulême, Mon Garçon a été chaleureusement applaudi par ses premiers spectateurs. En salles ce mercredi 20 septembre, le film tourné dans le Vercors, l’espace de six jours chrono, offrira-t-il à son auteur l’un des plus beaux succès de sa carrière ? 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.