VIDEO - Sylvester Stallone remercie Rocky Balboa, "mon ami imaginaire"

VIDEO - Sylvester Stallone remercie Rocky Balboa, "mon ami imaginaire"

K.O. - Il est venu, il a vu, et cette fois il a vaincu. Nommé malheureux en 1977 pour son rôle de boxeur prolo dans Rocky, Sylvester Stallone, 69 ans, l'a emporté dimanche soir, second rôle plein d'émotion dans "Creed" de Ryan Coogler.

39 après, il triomphe enfin. En 1977, Sylvester Stallone était candidat au Golden Globe du meilleur acteur pour le rôle de Rocky Balboa dans le premier volet d'une saga qui allait entrer dans la légende du cinéma. Il allait être battu par Peter Finch, pour Network. Dimanche soir, c'est pour le même personnage, second rôle de luxe dans Creed, où il entraîne le fils de son vieux rival Apollo, que le comédien était de nouveau nommé. Et cette fois, il a vaincu ! Sur la scène du Bevery Hilton, à Beverly Hills, c'est un Sly ému qui a pris la parole, tandis que la salle lui offrait une standing ovation.

Deuxième round aux Oscars le 28 février

"Je vais essayer de ne pas être larmoyant, parce que je suis la somme de tous les gens que j'ai rencontré et je suis chanceux d'avoir pu en absorber une partie", a-t-il commencé, avant la traditionnelle liste des remerciements. Laquelle incluait sa femme Jennifer et leurs enfants "la plus belle des récompenses", ses producteurs... mais ni le réalisateur de Creed, Ryan Coogler, et son jeune partenaire Michael B. Jordan. Un oubli qui lui a valu une volée de critiques (injustes) sur les réseaux sociaux. Il s'en excusera d'ailleurs dans les coulisses de la cérémonie.

A la fin de son speech, "l'étalon italien" remerciera également un certain... Rocky Balboa, "mon ami imaginaire", "le meilleur que j'ai jamais eu". Ensemble, ils pourraient bien remonter sur scène, le 28 février prochain lors de la 88e cérémonie des Oscars. Et prendre, à 69 ans, une deuxième revanche sur Peter Finch ? Wait and see..

A VOIR AUSSI 
>>
Regardez la bande-annonce de Creed, en salles le 13 novembre

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

La mystérieuse disparition d'une jeune instagrameuse met les Etats-Unis en émoi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.