VIDÉO - "Taxi 5" : la saga-phénomène revient sur les écrans (et devrait cartonner)

DirectLCI
SUCCÈS - Tout le monde en parle... "Taxi 5", écrit et réalisé par Franck Gastambide, est sorti samedi à Marseille (et mercredi prochain dans le reste de la France). Il raconte les explosives aventures de Sylvain Marot, super flic parisien, et d'Eddy Maklouf, pire chauffeur VTC de la cité phocéenne. Préparez-vous d'ores et déjà à l'un des plus grands cartons cinématographiques de l'année.

"Taxi, c'est tout simplement culte et ça fait partie de mes souvenirs les plus marquants dans mon cinéma de banlieue". C'est ainsi que Franck Gastambide se révèle fier et honoré d'avoir mis en scène le cinquième volet de la saga (et de jouer également dedans), vingt ans après le premier réalisé par Gérard Pirès avec dans les rôles principaux Frédéric Diefenthal et Samy Naceri. 


"Le premier Taxi, c'était en 98, on était en pleine Coupe du monde. Un Arabe nous fait gagner et un autre devient le nouveau héros du cinéma... C'est peut-être un cliché, mais la France Black-Blanc-Beur a existé pendant quelques mois à ce moment-là", poursuit-il dans le dossier de presse. 

On ne retrouve pas le casting originel pour la cuvée 2018 (à l'exception de Edouard Montoute et Bernard Farcy, alias le commissaire Gibert, valeur sûre de la saga) mais deux nouvelles têtes, toutefois bien connues du public : Franck Gastambide donc, acteur-réalisateur des Kaïra et Malik Bentalha, humoriste ayant fait ses armes dans le stand-up. Comme le temps n'a pas de prise sur la fameuse Peugeot 406 blanche, célèbre pour ses pointes de vitesse sur le Vieux-Port, ce cinquième opus de Taxi, où la visée du "produit de grande consommation" impose à nouveau sa loi, promet de cartonner dans les salles ce mercredi. 

De quoi ça parle ?

Dans Taxi 5, Sylvain Marot (Franck Gastambide), flic parisien et pilote d’exception, est muté à Marseille. Là-bas, le commissaire Gibert, devenu maire, lui confie une mission : arrêter le "gang des Italiens". Dans cette optique, il va s’associer avec Eddy Maklouf (Malik Bentalha), neveu du célèbre Daniel (Samy Naceri dans les précédents volets) et pire chauffeur Uber de toute la ville…

En vidéo

REGARDEZ - La bande annonce "Taxi 5"

Le succès "Taxi" est toujours au rendez-vous

Jusqu'à présent, la saga Taxi  a rimé à chaque fois avec succès. La preuve avec les chiffres au box-office français : le premier opus, tourné avec un budget de 8 millions d'Euros, attire 6.522.121 spectateurs en 1998. Deux ans plus tard, Taxi 2 (10 millions de budget) écrase la concurrence avec 10.345.901 d'entrées. En 2003, Taxi 3 (budget de 14 millions) entraîne 6.151.691 de personnes dans les salles. Enfin, en 2007, le quatrième volet de la franchise s'en tire bien avec 4.562.928 entrées pour un budget de 17 millions. 

En vidéo

REVOYEZ - Franck Gastambide et Malik Bentalha interviewés au JT de TF1

Le réalisateur des "Kaïra" promet d'apporter du sang neuf

Fans de la saga, Franck Gastambide et Malik Bentalha voulaient relancer la franchise au moment où le premier, réalisateur de Pattaya, était en train d'écrire une comédie d'action qu'il souhaitait tourner avec Omar Sy. C'est le second qui a encouragé Gastambide à joindre Luc Besson pour lui parler de Taxi 5. Le comédien contacte alors Besson sur Instagram... qui lui répond ! À la fin de leur rencontre, le réalisateur-producteur donne son accord, saisissant que la force de ce Taxi 5 viendrait de l'alchimie entre l’énergie des précédentes comédies de Gastambide et de son admiration sincère pour la saga. 


Dès le premier jour du tournage, il a encouragé son poulain comme il le fallait. 

Présenté ce samedi 7 avril en avance dans la cité phocéenne, Taxi 5, réalisé par Franck Gastambide, avec Franck Gastambide, Malik Bentalha, Bernard Farcy, Sabrina Ouazani, Anouar Toubali… sortira dans toute la France ce mercredi sur quelque 800 écrans.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter