VIDÉO - Tom Cruise blessé : "Mission Impossible 6" sortira-t-il à temps ?

DirectLCI
SUSPENSE – NRJ12 rediffuse lundi soir "Mission Impossible", premier volet de la saga d’action avec Tom Cruise. L’occasion de prendre des nouvelles de la star, blessée sur le tournage du prochain volet, attendu sur les écrans en juillet prochain.

La vidéo a fait cet été le tour du web. Le 13 août dernier, le sémillant Tom Cruise, 55 ans tout juste, saute d’un immeuble à un autre sur le tournage de Mission Impossible 6, à Londres. Hélas il manque un peu d’élan et se prend un mur de plein fouet… avant de se relever courageusement et d’être évacué par l’équipe technique.


Sur le coup, difficile d’évaluer la blessure du comédien, habitué à faire ses cascades lui-même. Mais quelques jours plus tard, le couperet tombe. Dans un communiqué publié le 16 août, la Paramount annonce que le tournage est suspendu entre six et neuf semaines, le temps que Tom Cruise se remette d’une fracture à la cheville droite et d’autres blessures non précisées.

Entre six et neuf semaines d'arrêt

Ecrit et réalisé comme le précédent par Christopher McQuarrie, ce nouveau volet de la saga inspirée de la série du même nom doit officiellement sortir le 27 juillet 2018. Du côté du studio, on assure que la date est maintenue, en dépit de l’absence prolongée de sa superstar. Il faut dire que l’équipe a tout intérêt à maintenir les délais.


Outre Tom Cruise, ce blockbuster très attendu réunit de nombreux comédiens de premier plan parmi lesquels Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Ving Rhames, Alec Baldwin mais aussi Henry Cavill, le Superman de la Warner, dans un rôle mystérieux. Si la convalescence de la star venait à s’éterniser, le tournage de Mission Impossible 6 pourrait en effet entrer en conflit avec celui d’autres longs-métrages…

Quoi qu'il arrive, la chute du comédien vient s’ajouter à la légende d’un tournage entamé en avril dernier à Paris. Un séjour dans la capitale qui avait été émaillé par une brève polémique avec… Michel Sapin. Pour les besoins d’une scène sur l’héliport de Bercy, l’équipe du film avait demandé que soient déplacées les ruches qui y avaient élu domiciles, à l’été 2015, à l’initiative du ministre. Ce dernier y avait consenti avec quelques réserves, ne voulant sans doute pas compromettre un tournage qui a rapporté la bagatelle de 25 millions d'euros à la capitale.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter