VIDÉO – Une suite qui dérange : Al Gore reprend son bâton de pèlerin pour le climat

DirectLCI
BANDE-ANNONCE – A la fin du mois de septembre, les spectateurs français découvriront "Une suite qui dérange : le temps de l’action", suite du film documentaire "Une vérité qui dérange" incarné par l’ex vice-président américain.

Il y a un peu plus de 10 ans, un ancien vice-président américain, Al Gore, faisait sensation en incarnant le documentaire Une vérité qui dérange, destiné à sensibiliser le grand public aux conséquences du changement climatique. Pari gagné puisque son impact a été au-delà de toutes les espérances.  "Ce n’est pas à moi de me prononcer sur la portée historique du film, mais ce que je peux dire d’après les réactions qui sont revenues à mes oreilles, c’est qu’il a considérablement marqué un grand nombre de gens sur la planète" explique Al Gore. Au final, il terminera son exploitation dans les salles par des recettes mondiales de près de 50 millions de dollars dont plus de la moitié à l’étranger. En France, 106.000 spectateurs l’ont découvert au cinéma. Récompense ultime, il sera récompensé d’un Oscar du meilleur film documentaire à Hollywood.


Dix ans plus tard, Al Gore remet le couvert avec Une suite qui dérange : le temps de l’action qui nous montre que nous sommes en passe de vivre une véritable révolution énergétique. Infatigablement, l'ancien vice-président Al Gore poursuit son combat, sillonnant la planète pour former des adeptes de la cause climatique et tenter d'influencer la politique internationale en matière d'environnement. On découvre Al Gore en coulisses, dans des moments de sa vie privée et lors d'apparitions publiques, tour à tour drôles et poignants. Car si les enjeux n'ont jamais été aussi vitaux, les dangers liés au changement climatique peuvent être surmontés grâce à l'ingéniosité et à l'enthousiasme des êtres humains.

Présenté en avant-première  au dernier Festival de Cannes en mai dernier, le film a été remanié en dernière minute après la décision de Donald Trump de se retirer de l’accord de Paris sur le climat, provoquant une onde de choc à travers la planète. C’est cette version remontée qui sera présentée au public français dès le 27 octobre prochain.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter