"Vue sur mer" : pourquoi le film d’Angelina Jolie avec Brad Pitt est-il un nanar boursouflé ?

CINÉMA
DirectLCI
NAVET – On ne refuse rien à Angelina Jolie, pas même le droit de nous bassiner 2h durant avec une romance rance et emphatique qu’elle dirige et interprète aux côtés de son mari, dix ans après "Mr and Mrs Smith". Attention à l’indigestion.

Parce que "ça sent le poisson"
C’est la première réplique du film, prononcée par une Angelina Jolie en capeline, à peine débarquée sur un port du Sud de la France. Aucun dialogue ne sera guère plus passionnant... Après le film historico-héroïque Invincible, l’actrice-réalisatrice fait le grand écart avec le drame intime d’un couple en crise qui retrouve un semblant de communication en commençant à épier un jeune couple marié et passionné, installé dans la chambre voisine de leur hôtel avec "vue sur mer". Une mise en abyme du couple Pitt-Jolie ? Un dossier croustillant pour les magazines people ? On s’en fout tant l’ennui est ici présent !

Parce que trop de choucroute tue la choucroute
Situé dans les seventies, Vue sur mer n’a pas lésiné sur la reconstitution vintage. Angie nous offre ainsi un festival de choucroutes capillaires, de moustaches, de pattes, de faux cils collés à la glue.... Le tout agrémenté de marcels pas sexy pour monsieur, de déshabillés haute couture pour madame et de poses langoureuses semblables à celles d’une séance photo pour Vogue... Des artifices d’autant plus grotesques qu’ils accompagnent une mise en scène théâtrale et maniérée.

Parce qu’un casting trois étoiles ne compense pas le sous vide 
Mélanie Laurent glousse en mini jupe sexy, Melvil Poupaud joue le frenchy gominé et torse poil, Richard Bohringer apitoie en silhouette fantomatique, Niels Arestrup nous sert la panoplie du vieux sage... Et Brad Pitt, en écrivain-whisky-clope, nous pimente l’ensemble de petits commentaires prononcés dans un français à peine compréhensible, sous le regard vitreux d’une Angie qui fait la moue... Résultat : des personnages qui sonnent creux et pas la moindre empathie pour ce couple et ses névroses en toc. Très très embarrassant.

A LIRE AUSSI 
>>  Angelina Jolie, ménopausée et épanouie
>>  Mélanie Laurent rêve d'un autre monde pour Demain  

Lire et commenter