"Whiplash" : de Sundance à Cannes, il n'y a qu'un pas

"Whiplash" : de Sundance à Cannes, il n'y a qu'un pas

CINÉMA
DirectLCI
PRONOSTIC - Tout juste sacré à Sundance, le drame "Whiplash" pourrait bien se retrouver à Cannes en mai prochain. Le long métrage suivrait ainsi l'exemple de "Precious" ou "Fruitvale Station" qui ont investi la Croisette suite à leur succès dans le festival phare du cinéma indé américain.

Gagner un Grand Prix au Festival de Sundance serait a priori le visa idéal pour se rendre à Cannes. Depuis quelques années déjà, plusieurs longs métrages primés Outre Atlantique se retrouvent en effet sur la Croisette pour concourir dans la catégorie Un Certain Regard. D'American Splendor à Precious en passant par Les bêtes du sud sauvage ou Fruitvale Station , nombreux sont les jeunes cinéastes à avoir voyagé jusqu'en France pour défendre leur long métrage. D'abord à Cannes autour de mai puis à Deauville un peu plus tard, en septembre.

Vers la Côte d'Azur et au-delà

Whiplash de Damien Chazelle devrait à son tour suivre ce parcours valorisant. Primé ce week-end dans l'Utah, le long métrage a visiblement toutes ses chances. Ses atouts ? Un jeune réalisateur talentueux, déjà récompensé à Sundance pour son court-métrage Guy and Madeline on a Park Bench ; Miles Teller, l'acteur dont tout le monde parle , en tête d'affiche ; et une histoire forte. Laquelle est focalisée sur la relation conflictuelle unissant un batteur et son professeur de musique.

Egalement plébiscité par le public, le drame en question a permis à son comédien principal, actuellement à l'écran dans le touchant The Spectacular Now , d'exaucer l'un de ses souhaits artistiques premiers. "J'ai toujours voulu faire partie d'un film sur la musique, a-t-il confié à The Hollywood Reporter. C'est moi qui suis à la batterie d'ailleurs". Salué par la critique, Whiplash pourrait donc poser ses valises très prochainement sur la Côte d'Azur.

Sur le même sujet

Lire et commenter