Xavier Dolan fustige la "Manif pour Tous"

Xavier Dolan fustige la "Manif pour Tous"

COUP DE GUEULE - Invité par Europe 1 pour évoquer son film "Mommy" qui sort en France ce mercredi, Xavier Dolan a livré son sentiment au sujet de "La manif pour tous".

Un carambolage d'actualité. Alors que Xavier Dolan est en France pour la promotion de son film primé à Cannes, Mommy, le jeune réalisateur québécois était interrogé par Europe 1 au sujet de la Manif pour tous. Un sujet qui lui tient à cœur. Et le réalisateur s'est montré particulièrement ému, lorsque les journalistes lui ont demandé son sentiment sur ce fait d'actualité.

Un Xavier Dolan au bord des larmes

Interrogé sur "la Manif pour tous" qui a défilé dans les rues de Paris et Bordeaux pour protester contre le mariage homosexuel, la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA), le jeune réalisateur a déclaré : "quand vous parlez de choix entre un camp ou l'autre, on parle quand même du choix entre le camp des gens qui peuvent vivre librement, s'aimer, se déclarer leur amour, dans une société moderne, ouverte sur l'autre et l'autre camp, qui décide d'ostraciser les libertés individuelles les plus fondamentales des gens, qui ont le droit de s'aimer", au micro d'Europe 1

EN SAVOIR + >> Xavier Dolan : "Les gens aiment me voir comme une tête à claques"

"Tout ça au nom de principes spirituels ordonnés par des religions qui sont conçues pour l'entraide, la tendresse, l'amour, toutes ces notions qui sont bafouées par ces démonstrations de haine et d'intolérance. C'est scandaleux qu'en France, vous donniez une tribune, au nom de la liberté expression, à ces gens", a-t-il poursuivi avant de s'interrompre, au bord des larmes.

EN SAVOIR + >> "Et c'est pas fini !" Notre reportage au coeur de la Manif pour tous

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Mise au point du Dr Kierzek à propos de la déclaration du PDG de Pfizer sur la nécessité de recevoir une troisième dose de vaccination

Mort de l'ancien ministre Eric Raoult à 65 ans

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

Lire et commenter