3 choses à absolument savoir sur vos frais bancaires

3 choses à absolument savoir sur vos frais bancaires
Mon argent

CONSEILS - Découvrez les 3 choses que vous devez absolument savoir sur les frais bancaires pour, selon votre situation, opter pour l’établissement le plus adapté.

Plus d’un an après les engagements des établissements bancaires en faveur des publics fragiles à la suite du mouvement des gilets jaunes, le tableau est contrasté. Si la plupart des banques jouent le jeu, le Ministre de l’Économie et des Finances a alerté sur les fortes disparités qui existent dans le secteur, des disparités qui se retrouvent en matière de frais pour tous les publics, des plus modestes aux plus aisés. 

Vous être protégés si vous êtes considéré comme public fragile

Il existe plusieurs critères qui permettent de savoir si vous êtes considéré comme une clientèle fragile, notamment le fait d’être en situation de surendettement, ou d’être inscrit au Fichier central des chèques (FCC) pendant plus de 3 mois consécutifs ou encore de remplir certains critères définis par votre banque et variables selon les établissements : montant des ressources versés sur le compte, existence d’irrégularités de fonctionnement du compte ou incidents de paiement répétés pendant 3 mois consécutifs, etc. 

En 2019, 490 000 personnes bénéficiaient de l'offre spécifique aux clientèles fragiles. Ce statut donne certains droits. Il permet par exemple de bénéficier d’une offre bancaire de base pour un maximum de trois euros mensuels mais aussi de ne pas être facturé plus de 25€ par mois en cas d’incidents de paiement.

Attention cependant, toutes les banques ne respectent pas ces dispositions. Avant de choisir une banque, épluchez attentivement la plaquette tarifaire et renseignez-vous sur les critères propres à la banque d’identification des publics fragiles. Si vous pouvez disposer de ce statut, vérifiez que les avantages auxquels vous avez droit sont bien indiqués. S’ils ne sont pas respectés, vous pouvez vous tourner vers l’ACPR pour signaler ces irrégularités et faire valoir vos droits.  

Marre de banquer ? Envie de changer ? Découvrez notre Top 10 des banques les moins chères 

Vous êtes avantagés si vous êtes considéré comme une personne aisée

Les banques offrent aussi aux publics les plus aisés de nombreux avantages comme la gratuité des cartes bancaires premium, voire luxe. Ainsi, vous pourrez bénéficier gratuitement de la carte Visa Premier à partir de 1 800€ de revenus mensuels chez Boursorama et Hello Bank et 1 600€ chez BforBank. La Gold Mastercard est accessible à partir de 1 200€ de revenus chez ING Direct et à partir de 1 800€ de revenus mensuels chez Fortuneo qui propose aussi gratuitement à ses clients les plus aisés la World Elite Mastercard (à partir de 4 000€ de revenus). 

Lire aussi notre article Quelle carte bancaire choisir ? 

Ces offres sont quasi exclusivement faites par les banques en ligne qui proposent en outre des 

bonus et primes lors de l’ouverture de certaines enveloppes : compte-courant et livret bancaire, assurance-vie ou PEA avec un dépôt d’un montant minimum, variable selon l’établissement bancaire.

Intéressé par l’offre des banques en ligne ? Découvrez notre comparatif banque en ligne

Dans tous les cas, comparez les prix selon votre profil

Quelle que soit votre situation, ne changez jamais de banque avant d’avoir soigneusement étudier les grilles tarifaires des établissements bancaires. Vous pouvez aussi utiliser comparatifs et comparateurs en ligne pour vous faciliter la tâche 

Attention tout de même, il n’est pas forcément utile de se pencher sur l’ensemble des frais mais attardez-vous sur le tarif des éléments qui vous concernent directement. Si vous n’avez jamais de découvert, inutile d’éplucher le coût des agios. De même, si vous ne partez jamais à l’étranger, pas besoin de choisir la banque qui propose paiement et retraits gratuits sur toute la surface du globe. 

Sur le même sujet

Et aussi

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent