Achat d'un vélo électrique en Île-de-France : vous pouvez enfin vous faire rembourser jusqu'à 500 euros

Les vélos électriques sont généralement bridés à 25 km/h.

AIDE - Les habitants d'Île-de-France ayant acheté depuis décembre un vélo électrique peuvent désormais remplir le formulaire pour demander la subvention promise. Voici les conditions pour bénéficier de cette prime pouvant atteindre 500 euros (voire 600 euros pour les cargos).

Les habitants d'Île-de-France peuvent désormais demander la subvention promise par la région pour tout vélo à assistance électrique (VAE) acheté neuf depuis le 1er décembre. Le site pour solliciter cette prime pouvant aller jusqu'à 500 euros a en effet finalement été mis en ligne ce jeudi 20 janvier. 

Cette subvention proposée par Île-de-France Mobilités (ancien Stif) était peut-être ce qu'il manquait à certains Franciliens pour franchir le pas, ou plutôt enfourcher, le pédalier. D'autant qu'elle est opportunément entrée en vigueur juste avant le coup d'envoi, le 5 décembre, de la grève reconductible contre la réforme des retraites (ayant perduré jusqu'à début janvier). Le dispositif, qui devait initialement être lancé ultérieurement, avait en effet été avancé pour l'occasion. 

Le principe de cette aide financière proposée aux particuliers qui achètent un VAE avait été décrit dès le 10 octobre par les responsables du réseau de transports en commun. L'organisme, rattaché à la région Île-de-France, a prévu d'y consacrer 12 millions d'euros par an et estime que 20.000 à 30.000 Franciliens sont susceptibles d'en faire la demande chaque année. Voici en quoi consiste ce coup de pouce. 

Lire aussi

• Quand a-t-il été lancé ?

Il concerne donc les achats de VAE neuf effectués depuis le 1er décembre. 

• Pour quel montant ?

Jusqu'à 500 euros pour un vélo électrique classique.  Les prix, souvent autour de 1.500 euros, varient de quelques centaines d'euros à plus de 5.000 euros pour des VTT.  Le plafond est relevé à 600 euros s'il s'agit d'un vélo cargo avec ou sans assistance électrique, c'est-à-dire équipé d'un grand caisson généralement à l'avant dans lequel des enfants peuvent par exemple s'installer.

Cette subvention ne peut cependant pas dépasser la moitié du prix de la bicyclette accessoires compris (panier, casque, antivol présentés sur la même facture). Exemples : 400 euros remboursés pour un vélo + accessoire à 800 euros ; 500 euros pour un vélo + accessoire à 1.000 euros ou plus.

• Pour qui ?

Les habitants majeurs de la région île-de-France, sans conditions de revenus. 

• Quelles contreparties ?

Les bénéficiaires devront s'engager à n'effectuer qu'une demande pendant 5 ans et à conserver leur vélo pendant au moins 3 ans. Pas question donc de le vendre avant cette échéance. Pour l'instant, les éventuels moyens de contrôle n'ont pas été évoqués. 

En vidéo

Grèves dans les transports : les Franciliens se sont rués sur les vélos

• Quelles démarches ?

Pour demander la subvention, il convient de compléter le formulaire de demande désormais disponible en ligne sur le site d'Île-de-France Mobilités. << Pour y accéder, c'est ici >> 

Les pièces justificatives suivantes seront à fournir : 

• copie de la facture au nom du demandeur 

• copie du certificat d’homologation ou certificat de conformité du vélo

• copie d’un justificatif de domicile de moins de trois mois 

• copie d’une pièce d’identité 

• RIB 

• Justificatif d’obtention ou de refus de l’aide financière locale à l’achat d’un vélo uniquement pour les personnes résidant dans des villes ou intercommunalités qui la proposent. 

• Est-ce cumulable avec d'autres aides locales ?

Oui. Mais cela ne permet cependant pas d'augmenter le montant total de la subvention. Par exemple à Paris, où une aide de 400 euros dans la limite de 33% du prix (hors taxe, cette fois) existe déjà pour les vélos électriques, l'organisme de transport régional viendra compléter à hauteur de 100 euros pour atteindre le montant global de 500 euros. Dans le cas des cargos, pour lesquels l'aide municipale atteint déjà 600 euros, aucune bonification ne sera donc apportée. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en France : plus de 400 décès à l'hôpital en 24h et environ 4.000 cas confirmés

EN DIRECT - Vendée Globe : Escoffier sur son radeau de survie, quatre skippers à son secours

Vendée Globe : Escoffier en détresse, délicate opération de sauvetage en cours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Loi sécurité, violences policières, maintien de l'ordre... Gérald Darmanin tient sa ligne devant les députés

Lire et commenter