Acheter une voiture diesel ou essence : doit-on encore se poser la question ?

Acheter une voiture diesel ou essence : doit-on encore se poser la question ?

DirectLCI
PRATIQUE - Pour la 1re fois en France depuis 17 ans, les ventes de voitures essence ont dépassé celles de voitures diesel. Nouvelles normes antipollution, hausse des taxes, recul des ventes. L’achat d’un véhicule diesel est-il encore avantageux ? Avant de vous précipiter, faites bien vos calculs. Sinon, vous pourriez le regretter.

Pour la première fois, il s’est vendu au mois de  mars plus de voitures essence que de diesel en France. Du jamais-vu depuis 2000. Faut-il pour autant abandonner cette motorisation, alors que le plein coûte moins cher à la pompe ? L’écart de consommation entre un diesel et une essence s’est considérablement réduit au cours des dernières années. Aujourd’hui, on l’estime aux alentours d’un litre aux 100 kilomètres en faveur du diesel.


Evidemment, ce n’est pas rien compte-tenu de l’avantage du prix du gazole à la pompe par rapport à celui de l'essence. Mais là aussi, la différence est beaucoup moins importante qu'avant : 1,26 euros le litre de gazole, contre 1.40 euros le litre de SP95, d’après les derniers relevés du site Auto-Plus. Et surtout, les Français commencent à se rendre compte que le diesel a aussi ses désaventages.

En vidéo

Automobile : "Le marché du diesel n’a pas fini de souffrir"

Le diesel rentable à partir de 15.000 kilomètres par an

A commencer par les coûts d’entretien et de révision, où une voiture diesel est en moyenne 10 à 20% plus chère que son homologue essence, si l'on en croit l’Automobile Club Association (ACA) qui, comme chaque année, publiait en mars dernier son étude sur le budget de l'automobiliste Français. La raison ? Un diesel de nouvelle génération est devenu tellement sophistiqué qu'il est globalement moins fiable et donc plus coûteux à réparer en cas de panne qu'un moteur essence. 


Et ce n'est pas tout.  Il faut savoir que le kilométrage moyen d’un véhicule est aujourd'hui de 12.000 kilomètres. Un chiffre qui avoisinerait les 9.000 kilomètres quand il s’agit de la seconde voiture. Or, en tenant compte son prix d'achat bien supérieur (et donc aussi de son coût d'entretien plus élevé), il faut savoir que le diesel n’est rentable, selon les modèles, qu’à partir de 15.000 à 30.000 kilomètres par an, estime l'ACA. 

En vidéo

Le diesel n'a plus la cote

L'écart entre une version diesel et essence est de 15%

Si l’on prend la voiture la plus vendue en France, la Renault Clio, l'écart entre une version diesel et essence est d'environ 15%, soit un plus de 2.000 euros. Seule compensation, la revente peut parfois être plus avantageuse pour un diesel. Le hic, c’est qu’aujourd’hui le diesel n’a plus vraiment la côte auprès des Français.  Alors faites le bon choix.

Plus d'articles

Sur le même sujet