"J'ai pas le temps" : quelle conciergerie choisir pour louer votre logement pendant vos vacances ?

"J'ai pas le temps" : quelle conciergerie choisir pour louer votre logement pendant vos vacances ?

CONTRAT DE CONFIANCE - Louer son logement de façon saisonnière prend du temps. Beaucoup de temps. Les conciergeries, qui sont de plus en plus nombreuses, permettent aux propriétaires de s'en dégager. Mais il n'est pas toujours évident de faire son choix parmi la multitude d'offres. LCI vous aiguille.

Avec la multiplication des sites de locations saisonnières, louer son appartement pour quelques jours, voire quelques semaines, est devenu monnaie courante. Mais entre les séances de questions-réponses avant la réservation, la préparation de l’appartement, l’accueil des voyageurs et le coup de propre final, tout cela peut prendre du temps. Pour arriver à concilier cette rentrée d’argent non-négligeable avec sa vie personnelle et professionnelle, il peut alors être bien pratique de confier les clés à un tiers.


Il y a bien sûr le voisin sympa ou le copain disponible. Mais il y a aussi les conciergeries. Depuis quelques années, ces structures accompagnent le développement fulgurant de la plateforme Airbnb. Et chacune tente de se démarquer en proposant des prestations plus ou moins haut de gamme à des prix plus ou moins abordables. Mais alors comment bien choisir la société qui détiendra la gestion de son appartement ?

Les différentes formules

"Il faut tout d’abord savoir qu’il existe deux types de formules", explique Thibaud Gabeur, le co-fondateur du site de mise en relation quelconcierge.com. La première, c'est remise intégrale de la gestion de votre location à une conciergerie. "Elle s'occupe dans ce cas de tout, de A à Z, détaille-t-il. De la création de l’annonce et sa diffusion sur plusieurs plateformes au ménage et à la gestion des commentaires." Ces sociétés (Squarebreak, Luckey Homes...) ponctionnent en général de 25 à 30% de chiffre d’affaires global de l’appartement, selon la qualité des prestations.


La deuxième option s’adresse aux personnes qui souhaitent prendre en charge eux-mêmes la gestion de l’annonce. La société (BNB Sitter, Welkeys...) ne gère alors que la remise des clés, le linge et le ménage. Ces services sont cette fois facturés à la prestation. "Mais attention, ce n’est pas toujours avantageux financièrement, avertit Thibaud Gabeur. La formule intégrale peut parfois vous revenir moins cher, car tout est alors géré en interne". 

Dans tous les cas, passer par une conciergerie permettrait de louer plus et plus cher "d'environ 30%, précise le spécialiste. Au final, ce que vous allez gagner en plus va amortir les frais de gestion. Vous gagnerez donc autant, mais sans avoir à vous occuper de votre appartement." Un gain de temps qui peut aller jusqu'à 7h par semaine pour un logement parisien.

Attention aux pièges

Dans tous les cas, choisir sa conciergerie nécessite un peu de temps et d’attention. Car les tarifs affichés ne sont pas toujours les bons. "Les sociétés font parfois leur communication sur des commissions beaucoup plus faibles que d’autres. Et c'est souvent parce qu’elles n’y incluent pas les frais annexes, comme ceux de la gestion de l’annonce", souligne le co-fondateur du site.

En vidéo

Airbnb, bla bla car : tout doit être déclaré au fisc

Attention également aux conciergeries qui facturent au prix fort le ménage aux vacanciers. "Certains sont capables de faire payer 60 euros le nettoyage d’un 30m²", regrette Thibaut Gabeur. Car attirés par ce gain d’argent, certaines sociétés privilégieront pour les appartements dont ils ont la charge les courts séjours, qui leur rapporteront plus. Mais qui risquent d'accélérer grandement l'usure du logement...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

"J'ai pas le temps"

Plus d'articles

Sur le même sujet