Airbnb : une charte éthique à signer à partir du 1er novembre

Mon argent

DISCRIMINATIONS - Les utilisateurs vont devoir signer une charte en ligne s'engageant à lutter contre les inégalités. Ceux qui refusent ne pourront plus ni voyager ni accueillir d'invités. Explications.

A partir du 1er novembre, une nouveauté débarque pour les utilisateurs Airbnb. La plateforme a décidé de mettre en place une charte éthique. Le but ? Lutter contre les discriminations et les actes racistes.

Ainsi, Airbnb rappelle aux utilisateurs que cette "communauté se compose de millions de personnes originaires de presque tous les pays du monde". Et de préciser qu’elle "se caractérise par une riche diversité puisqu’elle réunit en son sein des individus qui ont des cultures, des valeurs et des normes différentes."

Lire aussi

    Que dit la charte ?

    Cette charte baptisée "L’engagement de la communauté" Airbnb, encourage les utilisateurs à adhérer à certains engagements. Précisément, ils doivent se conformer à cette phrase : "J'accepte de traiter tous les membres de la communauté Airbnb avec respect, sans préjugé et sans distinction de race, religion, origine nationale, origine ethnique, handicap, sexe, identité de genre, orientation sexuelle, ou âge". 

    Dans le détail, cet engagement s’affichera automatiquement à partir du 1er novembre dès l’ouverture du site ou de l’application Airbnb. 

    Et si je refuse ?

    Airbnb fixe une règle simple : si un utilisateur refuse de signer alors il ne pourra plus ni réserver un séjour ni héberger des voyageurs. Il reste alors seulement possible de consulter les annonces.

    Que deviennent les paiements ?

    - Annuler son compte en tant que voyageur

    Si vous ne voulez pas signer la charte, vos séjours à venir seront remboursés en fonction des conditions d'annulation fixées préalablement par les hôtes.

    - Annuler son compte en tant qu'hôte

    "Vous êtes payé pour les voyages terminés via votre mode de versement habituel sous 14 jours ouvrés", décrit Airbnb.

    Pour tout le monde, la plateforme rappelle que "les cartes cadeaux, les coupons ou les crédits de parrainage Airbnb ne sont plus utilisables. Si vous devez de l'argent à Airbnb, nous vous contacterons pour le paiement du solde".

    Les Etats-Unis, un cas particulier

    Airbnb a imaginé des consignes spécifiques pour les hôtes aux Etats-Unis. Précisément, il est précisé que les hôtes ne doivent pas "refuser un voyageur à cause de sa race, de sa couleur de peau, de son origine ethnique, de son origine nationale, de sa religion, de son orientation sexuelle, de son identité de genre ou de sa situation familiale".

    De plus, Airbnb rappelle qu’il est interdit de "publier une annonce ou faire une quelconque déclaration comportant des critères de dissuasion ou de préférence selon la race, la couleur de peau, l’origine ethnique, l’origine nationale, la religion, l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou la situation de famille ".

    A propos du handicap, les hôtes n’ont en aucun cas le droit de refuser un voyageur qui présente un "handicap réel ou perçu" ou d’exiger un tarif différent (plus élevé) pour des personnes en situation de handicap.

    En cas de non-respect des principes de non-discrimination, de mesures pourront être prises par Airbnb pouvant aller "jusqu’à la suspension de l’accès" au site par l’hôte incriminé.

    Lire aussi

      En vidéo

      Vous louez votre appartement sur AirBNB ? Vous pourriez être taxé à partir d'un certain niveau de revenu

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter