Prestations familiales, minimum vieillesse, carnet de santé... Ce qui change (en bien ou en mal) au 1er Avril

Prestations familiales, minimum vieillesse, carnet de santé... Ce qui change (en bien ou en mal) au 1er Avril

DirectLCI
PRINTEMPS - Baisse de la Paje pour les parents de jeunes enfants, revalorisation du minimum vieillesse, renouvellement du carnet de santé... : le mois d'avril 2018 arrive avec son lot de changements. En voici une sélection.

Les parents d'enfants (à venir) vont un peu y perdre tandis que les retraités modestes vont légèrement y gagner.  Au delà de la revalorisation de certaines prestations, différents dispositifs font leur apparition ou se généralisent en ce mois d'avril 2018. Voici les principaux changements prévus. 

Prestations familiales

• Paje en baisse pour les nouveaux bénéficiaires

Les montants de l'allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) sont désormais alignés sur ceux du complément familial, qui sont moins élevés. De même, le plafond de ressources à ne pas dépasser pour y avoir droit est aussi abaissé. Cela concerne les enfants nés ou adoptés à partir du 1er avril 2018. Ces changements ne concernent pas les aides déjà perçues pour des enfants déjà là. 


Concrètement, pour les nouveaux bénéficiaires : 

→ l'allocation à taux plein passe à 171,56 euros (au lieu de 185,54 euros pour les anciens bénéficiaires) 

→  l'allocation à taux partiel passe à 85,78 euros (au lieu de 92,77 euros pour les anciens bénéficiaires)

CMG majoré pour les parents isolés

Le montant maximum du complément de libre choix du mode de garde (CMG) est majoré de 30% pour les familles monoparentales. Cette aide est versée en cas d'emploi d'un(e) assistant(e) maternel(le) ou d'une garde à domicile notamment.  


• Prestations revalorisées de 1% en raison de l'inflation 

Quelques exemple des aides concernées : 

→  La prime de naissance passe à 927,71 euros 

→  La prime à l'adoption passe à 1855,42 euros

→ Les allocations familiales passent pour deux enfants à 131,81 euros (taux plein), pour trois enfants à 300,70 euros (taux plein), pour quatre enfants à 469,59 euros (taux plein), etc.

→ L'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) est désormais comprise, selon le degré, entre 98,86 euros et 1118,57 euros. 

Minimum veillesse

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), c'est-à-dire le "minimum vieillesse" s'élevant actuellement à 803 euros par mois, augmente de 30 euros. Le gouvernement a prévu deux nouvelles hausse pour l'augmenter au total de 100 euros d'ici à 2020 (35 euros en janvier 2019 et 35 euros en janvier 2020). 

Chèque énergie

Le chèque énergie remplace depuis le début de l'année les tarifs sociaux du gaz et de l'électricité, mais c'est au mois d'avril que la plupart des quatre millions de foyers concernés sont censés le recevoir. Il permet de régler les factures d'énergie, y compris le fioul, le bois ou le GPL par exemple. 

Son montant varie de 48 euros à 227 euros en fonction des revenus et de la composition du foyer. Le revenu fiscal ne doit pas dépasser 7700 euros pour une personne seule ou 16170 euros pour un couple avec deux enfants par exemple. Aucune démarche à effectuer pour  recevoir ce chèque, l'administration se charge d'identifier les bénéficiaires.

Nouveau carnet de santé

Le carnet de santé se mue dans une nouvelle version remplie de conseils pratiques à destination des parents. Il intègre les onze vaccins désormais obligatoires, propose de nouvelles courbes de croissance, et donne des conseils tels que ne pas mettre les enfants de moins de trois ans devant la télévision. 

En vidéo

Voici à quoi ressemble la nouvelle version du carnet de santé

Ce carnet n'avait pas changé depuis 2006.

Banques, assurances... davantage de dématérialisation

L'idée est de mettre sur un pied d'égalité le support papier et le support numérique afin de simplifier les relations contractuelles des clients avec les entreprises du secteur financier telles que les banques ou les assurances. Qu'il s'agisse des signatures électroniques, des espaces personnels sécurisés sur internet ou de la durée de conservation des données, l'ordonnance du 4 octobre 2017 qui entre en vigueur le 1er avril est censée vous simplifier la vie. 

Bouton d'appel d'urgence dans les voitures neuves

Les nouveaux modèles de voitures (en Europe) doivent désormais être équipés d'un système d'appel d'urgence embarqué. Ce bouton d'alerte baptisé eCall doit se déclencher automatiquement en cas de choc violent et doit pouvoir être actionné par le conducteur après un choc plus faible ou en cas de malaise. A l'autre bout, des opérateurs se relayant sur une plateforme d'assistance doivent décrocher dans les plus brefs délais et identifier le problème avant d'appeler, le cas échéant, les secours. A l'usage, ce dispositif est gratuit pour l'automobiliste. 

Calcul des Miles simplifié chez Air France-KLM

Ceux qui voyagent souvent avec Air France-KLM seront ravi de savoir que son programme de fidélité (Flying Blue) propose désormais un barème de gains plus clair et davantage de choix dans l’utilisation des Miles. Pour chaque euro dépensé, les membres Ivory, Silver, Gold et Platinum recevront respectivement 4, 6, 7 et 8 Miles. Outre la distance parcourue, les voyageurs pourront cumuler des Miles en achetant de services supplémentaires tels qu’un menu à la carte à bord d’un vol Air France, la franchise bagage supplémentaire ou la réservation d’un siège Economy Comfort à bord d’un vol KLM.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter