Allocations logement : conditions, montants et démarches pour demander une aide

Allocations logement : conditions, montants et démarches pour demander une aide

CAF - Etudiant à la recherche d'un logement pour la rentrée ou ménage ayant du mal à faire face à ses dépenses de logement, vous pouvez bénéficier d'aides pour votre loyer, vos factures, voire votre prêt. APL, ALF, ALS ou FSL, voici les coups de pouce auxquels vous pouvez prétendre.

Que vous soyez étudiant ou non, si votre loyer (ou votre prêt immobilier) pèse trop lourd, vous pouvez peut-être prétendre à des aides au logement. Près de 17,4 milliards d'euros ont été versés par l'Etat à 6,5 millions de ménages en 2013, selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) publiée l'an dernier.

Concrètement, cela correspond à 225 euros d'aides par mois en moyenne. Si vous avez des difficultés pour faire face à vos dépenses de logement, prenez les devants avant que la situation ne se dégrade. Il existe des solutions pour vous aider. Voici ce qu'il faut savoir sur les prestations.

Les différentes aides de la Caf
Locataire ou propriétaire accédant à la propriété, vous pouvez bénéficier d'une des trois aides de la Caisse d'allocations familiales ( Caf ) si vos ressources sont limitées. Elles ne sont pas cumulables et sont attribuées dans l'ordre de priorité suivant :

APL L'aide personnalisée au logement vous donne un coup de pouce pour payer votre loyer ou votre mensualité de prêt immobilier. Elle est attribuée en fonction des revenus, de la composition du foyer et du lieu où vous résidez.

Autres conditions, si vous êtes locataire, il faut que le logement fasse l'objet d'une convention avec l'Etat (c'est notamment le cas de la plupart des HLM). Si vous êtes propriétaire, il faut que vous ayez contracté un prêt d'accession sociale (PAS), un prêt aidé à l'accession à la propriété (PAP) ou un prêt conventionné (PC) pour l'acquisition d'un logement.

ALF  L’allocation de logement familiale vous concerne si vous avez des enfants (nés ou à naître) ou des personnes à charge ainsi que si vous êtes marié depuis moins de 5 ans (et que chacun avait moins de 40 ans au moment du mariage). Son montant varie selon le nombre d'enfants, le montant de votre loyer ou prêt, le lieu de votre logement ainsi que les ressources de votre foyer.

ALS  L’allocation de logement sociale s'adresse à ceux qui ne peuvent bénéficier ni de l'APL ni de l'ALF. Les jeunes, les étudiants, les ménages sans enfant et les personnes âgées ou handicapées sont principalement concernées. Le montant de cette aide varie selon vos ressources, la composition de votre foyer, du lieu où vous résidez et du montant de votre loyer ou prêt.

Notez que, si vous êtes étudiant, les aides au logement sont automatiquement suspendues au 1er juillet, sauf si vous prévenez la Caf que vous gardez votre logement.

EN SAVOIR + 
>>  Impôts - Rattacher ses enfants majeurs : bon plan ou pas ?
>> 
Réduction des APL en 2016 : fini les aides pour ceux qui paient l'ISF

► Un module pour évaluer ce à quoi vous avez droit
Pour un étudiant boursier à Paris, par exemple, l'aide maximale avoisine les 257 euros. Mais la somme varie en fonction des profils. Pour les situations les plus courantes, vous pouvez faire une simulation sur le site de la Caf.
>> Accédez ici au module <<

Pour que le module effectue le calcul, vous devez donner des informations sur votre logement, la composition de votre famille, votre situation professionnelle actuelle, les revenus de votre foyer fiscal. 

A noter Les ressources prises en compte sont celles de l'avant dernière année précédant la demande d'aides. Ainsi pour une demande en 2016, il s'agit des revenus de 2014.

EN SAVOIR + >>  Votre loyer est-il désormais trop élevé pour toucher une aide ?

► Et si vous ne pouvez vraiment pas payer...
Sollicitez le Fonds de solidarité pour le logement (FSL), si vous n'arrivez pas à vous acquitter de votre loyer ou de vos factures d'eau, d'énergie et de téléphone.

Ce fonds peut vous venir en aide que vous soyez locataire, sous-locataire, propriétaire, en logement-foyer ou même hébergé à titre gracieux. Adressez-vous au service social de votre département (auprès du Conseil général sauf à Paris où vous devrez déposer votre demande dans les mairies d'arrondissement) pour faire une demande.

Mais sachez que l'aide n'est pas automatiquement attribuée. Elle peut notamment vous être refusée lorsque le montant du loyer et des charges est disproportionné par rapport à vos ressources. Dans tous les cas, si votre endettement est trop important, frappez à la porte du centre communal d'action sociale ou de votre mairie.

EN SAVOIR + >>  Tarifs sociaux, échéancier : les aides pour payer les factures

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Producteur tabassé : le policier soupçonné d'avoir lancé la grenade lacrymogène placé sous contrôle judiciaire

Isolement des patients Covid : "Il faut arrêter de contraindre les libertés", estime le Pr Juvin

Jusqu’à -10°C ce lundi matin, risque de neige et verglas : 4 départements en vigilance orange

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter