Allocations, vignette auto, sacs plastiques : ce qui change (ou pas) au 1er juillet

Allocations, vignette auto, sacs plastiques : ce qui change (ou pas) au 1er juillet

CHANGEMENT - Il va falloir prendre quelques nouvelles habitudes. Disparition des sacs plastique à usage unique, vieilles voitures indésirables à Paris, augmentation des fonctionnaires... le point sur ce qui change au 1er juillet 2016.

L'été arrive avec son lot de changements susceptibles d'affecter les finances et le quotidien des consommateurs. Tour d'horizon.

Pastilles de couleur : pour les voitures (plus ou moins) propres
Les automobilistes peuvent commander sur le site du gouvernement (pour 4,50 euros) une vignette auto (baptisée Certificat qualité de l'air ou Crit'air) correspondant au niveau d'émission de polluants du véhicule. Six catégories sont créées, de la verte pour les véhicules électriques à la grise pour les vieux diesel, en passant par la jaune pour les essence et les diesel récents. Ces pastilles à coller sur le pare-brise ne sont pas obligatoires mais peuvent être utiles pour accéder aux zones de circulation restreinte dans certaines agglomérations.

EN SAVOIR + >>  Pollution : le point sur les nouvelles vignettes auto

A noterA Paris, les voitures d'avant 1997 et les deux-roues d'avant 1999 n'ont plus le droit de circuler en semaine de 8h à 20h.

EN SAVOIR + >>  Les voitures trop vieilles indésirables à Paris

► Sacs plastique à usage unique : interdits en caisse
Après avoir été repoussée deux fois, la mesure destinée à lutter contre la pollution s'applique finalement. Les sacs plastique de moins de 50 micromètres d'épaisseur sont désormais interdits en caisse. Qu'ils soient payant ou gratuits. Supermarchés, pharmacies, boulangeries, stations-service, marchés... tous les commerces sont concernés.

EN SAVOIR + >>  La fin des sacs plastiques fins aux caisses et (bientôt) aux rayons fruits et légumes

► Tiers payant : une première étape vers la généralisation
Les personnes prises en charge à 100% par l'Assurance maladie (atteints d'une affection de longue durée et femmes enceintes) peuvent demander une dispense d'avance de frais. Les médecins ont la possibilité de le faire mais n'y seront contraints qu'à partir du 31 décembre 2016. Seule la part des dépenses remboursées par la Sécu est concernée. Ainsi, le patient n'a rien à avancer lors de son rendez-vous sauf si le médecin pratique des dépassements d'honoraires.

EN SAVOIR + >>  Tiers payant : le calendrier pour tous les patients

► Contraception : gratuite et anonyme pour les ados
Pour les 15-18 ans, la contraception était déjà gratuite depuis 2013. Désormais c'est l'ensemble des rendez-vous médicaux liés à la prescription qui devient gratuit et anonyme. Rien à débourser donc pour les consultations et les analyses de sang notamment.

EN SAVOIR + >> La pilule gratuite pour les 15-18 ans 

► Aides au logement : nouveau calcul
Les aides aux logement (ALS, ALF, APL) diminuent, voire disparaissent, pour les allocataires qui vivent dans un appartement au loyer trop élevé. Objectif affiché par le gouvernement : diminuer les dépenses du ministère du Logement mais aussi lutter contre l'inflation des loyers. Le barème tient compte du nombre de personnes, du montant du loyer et de la localisation. Par exemple, à Paris, l'aide diminue pour un loyer compris entre 995 euros et 1171 euros par personne et est supprimée au-delà.

EN SAVOIR + >>  Votre loyer est-il désormais trop élevé pour toucher une aide ?

► Fonctionnaires : le point d'indice augmente de 0,6%
Il n'avait pas été revu à la hausse depuis six ans. Le point d'indice, qui sert de base au calcul des salaires des fonctionnaires, augmente de 0,6%. Puis, il augmentera de nouveau de 0,6% le 1er février 2017.

EN SAVOIR + >>  Le point d'indice, c'est quoi ? 

► Compte pénibilité : six nouveaux critères
Six nouveaux facteurs de pénibilité entrent en vigueur. A savoir les manutentions manuelles, les postures pénibles, les vibrations mécaniques, les agents chimiques, les températures extrêmes et le bruit. Les entreprises auront jusqu'à début 2017 pour déclarer les salariés concernés. Ces facteurs donnent droit à des points sur le compte pénibilité permettant de partir plus tôt à la retraite, se former ou travailler à temps partiel sans baisse de salaire.

EN SAVOIR + >> Quatre choses à savoir sur le compte personnel d'activité

► Transactions sur les sites collaboratifs : relevé fiscal
Les plateformes d'économie collaborative comme Airbnb, Drivy ou Ouicar, entre autres, doivent envoyer à leurs utilisateurs un relevé des revenus à déclarer. Une façon d'inciter les contribuables à déclarer les sommes issues des transactions réalisées entre particuliers.

A LIRE AUSSI >> Airbnb : sous-louer sans risquer 5000 euros d'amende

EN SAVOIR + >> Le calcul des indemnités Pôle emploi reste inchangé

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours d'école ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.