Annonces de location - Marchands de listes : attention aux arnaques !

Annonces de location - Marchands de listes : attention aux arnaques !

AVERTISSEMENT - La rentrée arrive avec son traditionnel défilé d'étudiants à la recherche de leur nouveau cocon. Mais attention aux annonces, trop belles sur le papier, des marchands de liste.

Chercher un appartement peut être un chemin de croix. Une solution envisageable : les agences de location dites sans commission, également appelées "marchands de listes." Ceux-ci proposent, moyennant finance, des listes ou un fichier d'appartements et les coordonnées de leur propriétaires. Cela vous étonne peut-être si vous avez été victime d'un marchand peu scrupuleux mais cette pratique est parfaitement légale.

Le prix d'une liste est aux alentours de 150 euros mais peut monter jusqu'à 400 euros. L'avantage, si vous trouvez votre bonheur, est que vous me payez pas de frais d'agence. Mais certains marchands de listes, ou personnes se présentant comme tels, peuvent abuser de la crédulité et des difficultés des jeunes étudiants à se loger en leur proposant des listes fallacieuses.

L'arnaque
L'escroc vous proposera de consulter une liste aux descriptifs souvent très attractifs. Seulement, les descriptions flatteuses sont en réalité trompeuses, les appartements sont déjà loués, les propriétaires ne rappellent jamais ou les annonces ne correspondent à aucun logement existant.

À LIRE AUSSI >> "J'ai été victime d'un marchand de liste"

Ce que dit la loi ?
Depuis la loi n°7-9 du 2 janvier 1970, les vendeurs disposent d'une carte professionnelle. Avec la loi ALUR du 1er juillet 2014, ils doivent disposer de l'exclusivité des logements qu'ils proposent. Plus de risque alors qu'un logement sur une liste soit également loué par d'autres agences. En outre, le marchant doit remettre une liste répondant aux critères de recherche du client. "A défaut, il pourra être condamné à un remboursement total ou partiel pour non-respect du contrat", dit la loi.

Comment se prémunir des escrocs ?
Difficile parfois de ne pas tomber dans le piège d'un marchand filou. Leurs locaux se présentent souvent comme une agence immobilière traditionnelle. Quelques conseils pour vérifier la fiabilité du vendeur de liste :
 Demandez-lui sa carte professionnelle, elle doit porter la mention de "Marchand de liste."
 Méfiez-vous des annonces trop alléchantes et des prix trop inférieurs à ceux du marché, il y a certainement anguille sous roche.
 Méfiez-vous également des vendeurs qui vous garantissent, à grand renfort de sourires, que vous trouverez le logement de vos rêves dans une à deux semaines maximum grâce à leur liste. Il ne peuvent vous apporter aucune garantie.
 Exigez une convention écrite dont vous garderez un exemplaire. Doivent y figurer : le montant de la rémunération, le délai de réalisation de la transaction, mais aussi le nombre d'annonces fournies, vos critères de recherche (emplacement, surface, prix, montant des charges, etc.) ainsi que les conditions de remboursement si le contrat n'est pas respecté. Le vendeur est obligé de vous fournir une liste personnalisée. En cas de litige, ce précieux document vous sera indispensable pour faire valoir vos droits.
 Enfin, ne versez aucun argent tant que le vendeur ne vous a pas fourni de liste.

À LIRE AUSSI >> Amande et prison avec sursis requis contre un marchand de liste

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.