Arnaque aux encombrants : comment ils vous font payer un service gratuit

Mon argent
ORDURES - Attention à l'arnaque aux encombrants, un service gratuit que certains sites vous facturent pourtant. La mairie de Paris donne l'alerte sur les panneaux de la ville et sur son site.

Payer pour faire enlever un réfrigérateur, un canapé ou un téléviseur alors que ce service est gratuit : c'est ce qui arrive malgré eux à des Parisiens. Au point que la Ville de Paris diffuse un message d'alerte sur son site et sur ses panneaux d'affichage depuis le mois de mars 2016 :

"Le service des encombrants de la Ville de Paris est proposé à tous les Parisiens gratuitement en ligne. Attention beaucoup de sites sur Internet le font payer, ne vous faites pas avoir", lit-on ainsi sur le portail de Paris.fr .

Un service gratuit facturé 30 euros

L'un de ces sites,  Encombrants-en-ligne , assure ainsi que ses "équipes sont à votre disposition pour tout enlèvement d'encombrants de particulier ou de professionnel". Problème, ce service est facturé environ 30 euros alors qu'en fin de compte, ce sont les employés de la ville qui font le travail.

L'astuce ? "Ces sites remplissent sur le site de la mairie de Paris le formulaire de demande d'enlèvement, en utilisant le nom de leur client et leur adresse", explique à metronews Thomas Perez-Vitoria, directeur de cabinet de l'adjoint à la maire de Paris chargé de la propreté. La ville a d'ailleurs informé en mars le parquet de Paris pour lui faire part de "ce préjudice que les riverains risquent de subir".

Abonnement souscrit involontairement 

Un internaute, qui s'est fait avoir cet hiver, raconte sur le site de l'association de consommateurs  Net-Litiges  avoir compris trop tard qu'il ne s'agissait pas du site officiel des encombrants. Celui-ci explique avoir donné son numéro de carte bancaire pour régler "1 euro qui correspondait à l'enlèvement des encombrants". Puis, surprise, "29,90 euros" ont ensuite été débités "pour un abonnement qui 'permet de vous donner de nouvelles idée pour rendre votre style de vie bien meilleur'... auquel on souscrit involontairement". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter