Assurance emprunteur : ce changement qui pourrait vous faire économiser des milliers d'euros

Mon argent
ECONOMIES - Changer d'assurance emprunteur après avoir souscrit un prêt immobilier peut faire économiser jusqu'à 11.000 euros selon votre profil. Un article de la loi Sapin 2, qui devrait être adoptée ce mardi, prévoit de permettre aux clients de partir chez la concurrence, même après la première année écoulée.

L'assurance emprunteur coûte en moyenne 20.000 euros sur toute la durée du crédit immobilier. Cette couverture garantit le remboursement du prêt en cas de décès, d'invalidité ou de perte d'emploi selon le niveau de prestation choisi. Un amendement de la loi pour la transparence, la luttre contre la corruption et la modernisation de la vie économique, dite Sapin 2, qui doit être définitivement adoptée ce mardi 8 novembre 2016 par l'Assemblée nationale, prévoit que pendant toute la durée de son prêt, le client pourra résilier chaque année son contrat pour le remplacer par une offre équivalente. "Au-delà de la période de douze mois [qui suit la signature du contrat], l’emprunteur peut résilier le contrat tous les ans", précise l'article.


Ce qui peut représenter de belles économies car selon que vous preniez cette assurance directement auprès de la banque ou de la compagnie d'assurance qui vous accorde le crédit ou que vous cherchiez une offre en parallèle dans un autre établissement son coût peut varier du simple au quadruple pour le même type de garanties. Le gain réalisé dépend du profil de l'emprunteur, notamment son âge et le fait qu'il fume ou non. Dans certains cas même, le changement n'a aucun intérêt. Voici, pour bien se rendre compte, deux simulations réalisées ce mardi sur le site du courtier en prêt immobilier Meilleurtaux.com : 


- Exemple 1 : 35 ans non fumeur -> 11.192 euros d'économies

Un fonctionnaire de 35 ans non fumeur et empruntant 200.000 euros à 1,5% sur vingt ans peut économiser jusqu'à 11.192 euros en changeant d'assureur. D'un côté le contrat groupe (proposé par la banque au moment de la souscription du prêt) est évalué à 15.200 euros. De l'autre les contrats de délégation (négociés auprès d'autres établissements en faisant jouer la concurrence) oscillent entre 4008 euros et 6872 euros.

- Exemple 2 : couple de 45 et 50 ans dont l'un est fumeur -> 2310 euros d'économies 

Un couple d''employés de 45 et 50 ans, dont l'un est fumeur, empruntant 150.000 sur 15 ans à 1,3% peut économiser jusqu'à 2310 euros puisque la banque propose 17.100 euros et l'établissement le plus concurrentiel 14.790 euros. Mais à cette exception près, les offres de délégation sont carrément deux à trois fois plus chères. 

Pour l'heure, si vous réalisez après coût que votre assurance emprunteur est particulièrement chère, rien n'est perdu à condition toutefois de ne pas trop tarder à réagir. Depuis deux ans, la loi Hamon vous permet en effet de changer cette couverture sans frais ni  pénalité pendant les douze mois qui suivent la signature de l'offre de crédit. Si la résiliation annuelle proposée dans le cadre de la loi Sapin 2 passe bel et bien, cela pourrait stimuler encore davantage la concurrence entre établissements de crédit. Et donc faire baisser les tarifs. 

En vidéo

Comment bien choisir l'assurance de son crédit immobilier

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter