Assurance-vie : un amendement pour suspendre temporairement les retraits inquiète

DirectLCI
Pour leur épargne, les Français misent sur l'assurance vie. 1.300 milliards d'euros sont actuellement placés. Une somme colossale... et un risque qui l'est tout autant pour le gouvernement, en cas de crise. D'où l'amendement examiné au Parlement : si actuellement il est possible de retirer une partie ou l'ensemble de son assurance vie moyennant un payement (rachat), l'amendement, s'il est adopté, l'Etat pourra en cas de remontée brutale des taux d'intérêts suspendre temporairement les retraits pour des compagnies d'assurance en difficulté. Une idée qui, auprès des épargnants, passe mal...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter