Baisse d'impôts : l'économie peut frôler 900 euros, découvrez combien vous allez gagner selon votre revenu

Mon argent
RÉDUCTION - Le taux d'imposition de la première tranche de l'impôt sur le revenu passera de 14 à 11%, selon Edouard Philippe. Dix-sept millions de foyers sont concernés par cette mesure annoncée mercredi par le Premier ministre. Célibataire, couple, parent... voici des exemples de gains en fonction des revenus.

Cinq milliards d'euros de baisses d'impôt sur le revenu sont consentis pour les ménages. D'après les annonces d'Edouard Philippe ce mercredi 12 juin, la classe moyenne va en bénéficier en priorité. Grâce à un "abaissement de 3 points du taux d'imposition de la première tranche", 12 millions de foyers dont le taux marginal d'imposition se situait jusqu'à présent à 14% vont ainsi voir leurs impôts baisser en moyenne de "350 euros" par an. 


Les 5 millions de foyers atteignant la tranche suivante à 30% bénéficieront pour leur part d'une baisse moyenne de "180 euros" par an. Pour les quelques centaines de milliers de contribuables ayant des revenus plus élevés, "l’effet de cette baisse sera neutralisé". 

Afin de mesurer les effets concrets de cette réforme, voici différents exemples types que Bercy a transmis à LCI : 


Célibataire sans enfant

• Avec un salaire net de 1.500 euros par mois, la réduction d'impôt est de 39 euros sur l'année (nouvel impôt de 227 euros au lieu de 266 euros avant la réforme)

• Salaire de 2.000 euros : réduction de 541  euros (nouvel impôt de 1.088 euros au lieu de 1.629 euros)

• Salaire de 3.000 euros : réduction de 125 euros (nouvel impôt de 3.797 euros au lieu de 3.922 euros)


Couple sans enfant

• Salaires de 3.000 euros au total :  réduction d'impôt de 151 euros sur l'année (nouvel impôt de 717 au lieu de 868 euros)

• Salaires de 4.600 euros : réduction de 892 euros (nouvel impôt de 3.273 euros au lieu de 4.165 euros)

• Salaires de 6.000 euros : réduction de 250 euros (nouvel impôt de 7.594 euros au lieu de 7.844 euros)


Couple avec deux enfants

• Salaires de 4.000 euros :  réduction de 181 euros (nouvel impôt de 851 euros au lieu de 1.032 euros)

• Salaires de 4.600 euros : réduction de 885 euros (nouvel impôt de 1.885 euros au lieu de 2.770 euros)

• Salaires de 6.500 euros : réduction de 250 euros (nouvel impôt de 6.112 euros au lieu de 6.362 euros)


Parent isolé avec un enfant

• Salaires de 2.600 euros :  réduction de 225 euros (nouvel impôt de 533 euros au lieu de 758 euros)

• Salaires de 3.600 euros : réduction de 568 euros (nouvel impôt de 2.085 euros au lieu de 2.653 euros)

• Salaires de 4.600 euros : réduction de 125 euros (nouvel impôt de 5.321 euros au lieu de 5.446 euros)

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter