Modulation des allocations familiales : moins 1370 euros par an pour 590.000 ménages aisés

Modulation des allocations familiales : moins 1370 euros par an pour 590.000 ménages aisés

DirectLCI
CAF - L'Insee vient de chiffrer la perte entraînée par la modulation des allocations familiales instaurée en 2015. Les ménages touchant plus de 5617 euros par mois ont vu leurs aides baisser de 1370 euros par an en moyenne. Rappel des règles.

C'est une goutte d'eau pour les ménages les plus aisés. 30% d'entre eux ont subi une baisse de leur niveau de vie "de l'ordre de -01% à -0,4%", en raison des réformes intervenues l'an dernier. A commencer par la modulation des allocations familiales en fonction des revenus qui s'est traduite par "une perte annuelle moyenne de 1370 euros pour les 590.000 ménages concernés", calcule l'Insee dans l'édition 2016 de son "Portrait social de la France". 


Cette réforme, entrée en vigueur pendant l'été 2015, a diminué par deux, voire par quatre, le montant de ces aides de la caisse d'allocation familiale pour les ménages à hauts revenus. Ce qui a mis fin au principe de l'uniformité des allocations familiales instauré à la fin de la Deuxième guerre mondiale. Avant ce coup de rabot, qui représente au total 800 millions d'euros à l'échelle de l'année, toutes les familles (à partir de deux enfants) recevaient le même montant augmentant en fonction du nombre d'enfants.

Fillon veut revenir sur la réforme

François Fillon, vainqueur du premier tour de la primaire de la droite et du centre, envisage de revenir sur la modulation des allocations familiales s'il devient  président en 2017. En attendant de savoir de quoi l'avenir sera fait, voici un rappel des règles actuelles.


Moins de 5617,33 euros : pas de modulation des allocations

Les familles dont les revenus nets sont inférieurs ou égaux à 5617.33 euros par mois (67.408 euros par an) continuent de toucher les allocations familiales comme avant la réforme. 

- 129,47 euros pas mois pour 2 enfants

- 295,35 euros pour 3 enfants

- 461,23 euros pour 4 enfants

- puis 165,88 euros par enfant supplémentaire


Entre 5617,33 et 7487,25 euros : allocations divisées par 2

(Soit 67.408 euros à 89.847 euros par an) 

- 64,74 euros pour 2 enfants

-147,68 euros pour 3 enfants

- 230,61 euros pour 4 enfants

- puis 82,96 euros par enfant supplémentaire


Au-dessus de 7487,25 euros : allocations divisées par 4

(Soit 89.847 euros par an) 

- 32,37 euros pour 2 enfants

- 73,84 euros pour 3 enfants

- 115,31 euros pour 4 enfants

- puis 41,48 euros par enfant supplémentaire

En vidéo

Allocations familiales : la réforme divise, à gauche comme à droite, on s'accuse de tous les maux

Plus d'articles

Sur le même sujet