Méfiez-vous de votre compte courant !

Mon argent

BANQUE - Incontournable des produits bancaires, le compte courant est néanmoins le moins intéressant des placements. On estime de près de 500 milliards d’euros y dorment. Voici quelques conseils pour le gérer le plus efficacement possible.

Le compte courant est hélas le placement préféré des Français ! Pourquoi est-ce un problème ? Comment y remédier ? Quelles sont les caractéristiques du compte courant ? Alors que près de 500 milliards dorment sur les comptes courants des Français et que les flux dirigés vers ces comptes non rémunérés ont atteint environ 37,4 milliards d’euros en 2018, découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le compte courant pour mieux en tirer parti et gérer efficacement les flux qui transitent vers cet indispensable des produits bancaires.

Ce qu’il faut savoir sur le compte courant

Un compte courant s'ouvre dans une banque. C’est le produit de base de la banque de dépôt. Il est donc disponible dans tous les établissements bancaires. Accessible dès 16 ans dans la plupart des banques, dès lors que le mineur dispose d’une autorisation écrite des parents, le compte courant permet de déposer des sommes sur un compte et de les utiliser ensuite via notamment les moyens de paiement associés au compte. En effet, le compte courant peut être utilisé pour des opérations diverses comme les versements et les retraits en espèce, les encaissements et les paiements par chèques, les flux financiers par virements, les paiements par carte bancaire, etc. Retenez que les moyens de paiement les plus connus sont le chéquier et la carte bancaire, ils peuvent faire l’objet d’une assurance spécifique en cas de perte ou de vol et sont souvent payants. 

Depuis quelques années, avec l’instauration et la généralisation des frais de tenue de compte, le simple fait de détenir un compte courant est payant. Notez qu’il existe une très grande disparité entre les banques en matière de frais bancaires. Ainsi, la plupart des banques en ligne ne facturent aucun frais de tenue de compte. Ces dernières, le plus souvent, vont même jusqu’à proposer en plus une carte bancaire gratuite, bien souvent Premium, pourvu que certaines conditions de revenus minimums soient remplies.  Découvrez notre Comparatif des banques en ligne.

Enfin, dernière caractéristique à retenir : un compte courant n’est pas un placement. En effet, il ne rapporte rien. Son seul atout est de laisser votre argent immédiatement disponible et prêt à être dépensé. Mais gardez bien à l’esprit que cette enveloppe vous coûte. Ajusté à l’inflation, son rendement est négatif. Ainsi, les sommes laissées sur votre compte courant vous font perdre en pouvoir d’achat. 

Nos conseils pour bien gérer son compte courant

Pour gérer son compte courant le plus efficacement possible, mieux vaut choisir une banque qui vous proposera les frais les plus compétitifs associés à une offre de produits et services la plus adaptée à vos besoins. Ainsi, vous aurez tout intérêt à opter pour une banque traditionnelle si vous souhaitez déposer fréquemment des espèces au guichet (ce que les banques en ligne ne permettent pas), tout en ayant comparé les frais bancaires des différentes options possibles. Si vous souhaitez bénéficier de tarifs ultra avantageux, préférez la banque en ligne, surtout si vos revenus vous permettent de bénéficier d’une carte Premium gratuite. En tous les cas, étudiez bien l’offre de services et les frais bancaires pratiqués avant d’ouvrir un compte courant dans une banque plutôt qu’une autre.

Enfin, ayez le réflexe de ne pas laisser sur votre compte courant des sommes astronomiques. Il convient de garder sur ce compte bancaire les sous dont on a besoin pour les dépenses du mois, et pas plus ! 

L'info en plus : savoir profiter des produits bancaires d'épargne

Ne rien laisser sur son compte courant ne signifie pas qu'il faut tout dépenser et ne rien épargner, bien au contraire. Cela signifie que le compte courant n’est pas un support d’épargne et que vous devrez par conséquent placer vos sous sur des enveloppes autres, à choisir en fonction de votre profil d’investisseur et de votre horizon d’investissement. 

Ainsi, pour l'épargne court terme, privilégiez l'épargne réglementée (Livret A, LDDS) ou les livrets bancaires boostés qui permettent de se constituer un fonds d’urgence disponible en cas de coup dur (une grosse réparation de plomberie par exemple) ou bien de se constituer un pécule pour une dépense court terme comme le financement de vos prochaines vacances. À court terme, les fonds euros des assurances-vie sans droits d’entrée sont aussi à favoriser. Pour l’épargne à moyen long terme, privilégiez l'assurance-vie et son fonds euros garanti en capital pour les plus averses au risque ou bien ses unités de compte, plus risquées et plus rémunératrices pour les investisseurs qui tolèrent mieux le risque. Découvrez notre Comparatif des contrats assurance-vie.

En tous les cas, prévoyez tous les mois des virements automatiques vers les supports d’épargne choisis pour épargner sans y penser.

Pour découvrir Café de la Bourse

Cet article ne doit en aucun cas s'apparenter à un conseil en investissement ou une recommandation d'acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement. LCI ne saurait être tenue responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement sur la base de cet article.

Sur le même sujet

Et aussi