Black Friday : l'opération de promos débaptisée (mais maintenue)

Black Friday : l'opération de promos débaptisée (mais maintenue)

DirectLCI
ATTENTATS - Les commerçants débaptisent le "Black Friday" en raison des attaques meurtrières perpétrées le 13 novembre.

"Crazy Week-end", "Jours XXL", "Friday Shopping"... Il n'est plus question pour Auchan, le groupe Klépierre (qui gère des centres commerciaux) ou encore Spartoo d'utiliser les termes "Black Friday" (comprenez "Vendredi Noir") pour qualifier leurs promotions prévues le vendredi 27 novembre.

Et pour cause : après le vendredi noir vécu en France pendant les attentats survenus à Paris et à Saint-Denis le 13 novembre 2015 – qui ont fait au moins 129 morts et 352 blessés –, cette appellation "Black Friday" pourrait heurter les consommateurs.

Pas question d'annuler 

C'est justement "par respect pour la mémoire des victimes" qu'Auchan a pris la décision de débaptiser l'opération, indique le groupe dans un communiqué, tout en rappelant que "à l'origine l'appellation fait référence aux foules de personnes qui se pressent dans les magasins à cette occasion et sans aucune allusion à un quelconque acte de violence".

Pas question pour autant d'annuler l'événement, qui permet d'attirer du monde avec des rabais importants entre la rentrée scolaire et les fêtes de fin d'année. Et donc de stimuler les ventes pendant cette période un peu creuse.

| L'ORIGINE DU BLACK FRIDAY |
Cette opération commerciale, tout récemment importée des Etats-Unis, tombe le lendemain du jeudi de Thanksgiving. Outre-Atlantique, ces mégas rabais marquent le coup d'envoi des achats de Noël.

EN SAVOIR +
>> 
Où sont les bonnes affaires à surveiller le vendredi 27 novembre ?
>>  Dates des soldes 2016
>> 
Le Black Friday, qu'est-ce que c'est ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter