Bonus : votre diesel de plus de 10 ans peut vous faire économiser 10.000 euros

Mon argent
ÉCOLOGIE - Le bonus de 10.000 euros accordé aux automobilistes qui achètent une voiture électrique tout en mettant à la casse un vieux diesel sera étendu aux véhicules de plus de 10 ans. Un automobiliste sur cinq est concerné.

Le diesel est plus que jamais la bête noire de la ministre de l'Ecologie et de l'Energie. Ségolène Royal vient en effet d'annoncer ce vendredi 9 octobre 2015 que le bonus de 10.000 euros actuellement accordé à ceux qui achètent un véhicule électrique tout en abandonnant un véhicule à moteur diesel de plus de 15 ans serait étendu aux diesel de plus de 10 ans.

Il y aurait 5,8 millions de voitures diesel de plus de 10 ans, selon les estimations du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), soit près d'une voiture sur cinq en France (31,8 millions en 2015) mais moins de 30% du parc diesel.

Bonus de 10.000 euros : diesel d'avant 2005
Pour obtenir cette aide, il faudra donc mettre à la casse une voiture diesel datant de 2005 ou d'une année antérieure et la remplacer par une voiture électrique. Un coup de pouce qui permet de compenser au moins en partie le surcoût que représente l'achat d'une voiture propre.

Reste à savoir si le bonus pour l'achat d'une voiture hybride sera également concerné. Pour l'heure, Ségolène Royal n'en a rien dit.

EN SAVOIR + 
>>  Diesel et essence : d'où vient la différence de fiscalité >>  Particules fines, oxydes d'azote : pourquoi le diesel pose problème

 Suppression de l'avantage fiscal : d'ici à 2020
La ministre a en outre répété que le gouvernement envisageait de mettre fin à l'avantage fiscal dont bénéficie le diesel par rapport à l'essence. A la pompe, cet écart est actuellement d'environ 15 centimes par litre.

Le rapprochement se ferait cependant progressivement afin de ne pas pénaliser les automobilistes qui roulent au diesel. Même si le calendrier n'est pas encore fixé, cela pourrait se faire sur 5 ans à coup de "1,5 centime par année de baisse sur l'essence et de hausse sur le diesel", envisage la ministre.

À LIRE AUSSI 
>>  Volkswagen : le rappel des véhicules truqués devrait commencer en janvier
>>  "Dieselgate" : des ingénieurs de Volkswagen passent aux aveux
>>  Volkswagen : portrait d'un leader mondial en pleine crise

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter