Budget 2017 : ce qui va changer pour vos impôts

Budget 2017 : ce qui va changer pour vos impôts

FISCALITÉ - Les députés ont définitivement adopté ce mardi le projet de loi de finances pour 2017. Impôt sur le revenu, prélèvement à la source, redevance télé... Voici ce à quoi il faut vous attendre en matière fiscale.

C'est le denier projet de loi de finances du quinquennat de François Hollande. Le Parlement a approuvé définitivement ce mardi 20 décembre 2016 au soir le Budget 2017. Celui-ci prévoit prévoit, entre autres, de nouvelles baisses d'impôt pour les ménages et le lancement du prélèvement à la source afin que celui-ci soit effectif dans un an. Ce dont se félicite le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, sur Twitter.  Voici les principales mesures qui toucheront les particuliers en matière fiscale. 

Impôt sur le revenu : baisse (200 euros en moyenne) pour les classes moyennes

Pour 5 millions de contribuables, une nouvelle réduction de l'impôt sur le revenu doit s'appliquer dès janvier 2017. Cette baisse de 20% correspond à un gain moyen de près de 200 euros pour les foyers concernés. C'est-à-dire les couples gagnant jusqu'à 3400 euros de salaire net et les personnes seules gagnant jusqu'à 1700 euros.

En outre, le crédit d'impôt dont bénéficient les actifs et les retraités imposables qui emploient un salarié à domicile sera étendu à l'ensemble des ménages, et notamment aux retraités non imposables.

Redevance télé : revalorisation d'un euro pour coller à l'inflation

L'augmentation d'un euro de la contribution à l'audiovisuel public, en plus de celle d'un euro due à l'inflation, est finalement annulée. Pour renflouer malgré tout les caisses de l'audiovisuel public, le gouvernement a décidé de relever de 25,5 millions d’euros la part de la taxe sur les opérateurs télécoms affectée à France Télévisions.

Lire aussi

Impôts locaux : une revalorisation de 0,4% des valeurs locatives

Les valeurs locatives, qui servent de base pour calculer le montant de la taxe d'habitation et de la taxe foncière, seront revalorisées de 0,4% en 2017. Ce qui correspond au taux d'inflation constaté sur un an.

Par ailleurs, les collectivités locales qui le souhaitent pourront moduler (dans une fourchette de 5% à 60%) la surtaxe d'habitation (c'est-à-dire la majoration de 20% de la taxe d'habitation) qui peut être appliquée aux résidences secondaires dans les zones tendues. 

Lire aussi

Prélèvement à la source : lancement en 2017 pour qu'il soit effectif en 2018

Dès 2017, tous les services concernés seront à la tâche pour qu'à partir du 1er janvier 2018, l'impôt sur le revenu soit calculé sur les revenus de l'année en cours et non plus sur ceux de l'année précédente. Les sommes seront prélevées directement sur les salaires, les pensions de retraite ou les indemnités chômage par exemple.

A noter qu'en cas de victoire à la présidentielle, la droite a déjà annoncé son intention de revenir sur l'instauration du prélèvement à la source.

Lire aussi

En vidéo

Comment va fonctionner le prélèvement de l’impôt à la source

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO - Vladimir Poutine, père d'une fille cachée de 18 ans ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.