Avec ses "Journées à Volonté", Cdiscount part à l’assaut d’Amazon

Avec ses "Journées à Volonté", Cdiscount part à l’assaut d’Amazon

BUDGET
DirectLCI
RISTOURNE - Les soldes attaquent leur troisième démarque. L’occasion idéale pour attirer de nouveaux clients. Cdiscount l’a bien compris et, en ce début de période estivale, met le paquet sur son programme de fidélité en lançant ses "Journées à Volonté" (12-18 juillet). Une concurrence frontale au Prime Day de l’Américain Amazon (16-17 juillet) que le site d’e-commerce français espère bien supplanter dans l’Hexagone.

En pleine période de soldes, il y a… les soldes des soldes ! Mais réservées à quelques privilégiés dont il est facile de faire partie. Jusqu’à présent, Amazon avait dégainé le premier en créant son Prime Day ouvert à ses abonnés au programme de fidélité Amazon Prime. Depuis l’an dernier, Cdiscount réplique avec ses "Journées à Volonté" réservées aux membres du programme Cdiscount à volonté. Et cette année, les deux enseignes en ligne vont même se faire face au même moment.


"Nous avons choisi la période en fonction de la demande du marché, pour coller au plus près à la troisième démarque de soldes, aux départs en vacances et au 14 juillet. Pas pour faire comme Amazon. Ils ont sans doute eu la même réflexion que la nôtre pour choisir aussi cette période", explique d’un ton amusé Ferdinand Tomarchio, directeur commercial Cdiscount. Le géant français du e-commerce ouvre même le premier les hostilités avec ses Journées qui ont débuté dès jeudi 12 juillet 17h et se poursuivent jusqu’au mercredi 18 juillet 10h. Amazon Prime Day se tient, lui, du lundi 16 juillet 12h au mardi 17 juillet à minuit.

Si Cdiscount ne cache pas vraiment avoir puisé son inspiration du côté américain pour son programme et ses journées, l’enseigne a revu sa copie par rapport à l’an dernier. "Pour la première édition, nous avions opté pour des remises plus faibles sur l’ensemble du site", rappelle Ferdinand Tomarchio. "Cette fois, nous avons choisi quelque 2.000 références de produits demandés et proposons de plus fortes remises." Il est ainsi possible d’obtenir 400 € de réduction sur un réfrigérateur américain vendu habituellement 999 €. Chez Amazon, la stratégie est différente. Le Prime Day propose une succession de ventes flash de quelques heures sur des produits dans différentes catégories. Il faut donc surveiller les ventes qui peuvent vous intéresser, même s’il est possible de les pister dans le moteur de recherche du site ou en étant alerté. Et les remises peuvent être extrêmement conséquentes.

"On veut répondre aux attentes de nos meilleurs clients avant les vacances et, pour cela, on voulait leur réserver un événement dans l’année", avance-t-on du côté de Cdiscount. Et d’ajouter que le choix d’étaler l’accès aux ventes sur plusieurs jours est avant tout pour permettre "à tout le monde d’en profiter le week-end aussi car certains n’ont pas le temps en semaine." Si cela englobe l’Amazon Prime Day, c’est tout aussi bon à prendre…


Lancé il y a quatre ans, le programme Cdiscount à volonté s’enrichit année après année. Basé sur la livraison gratuite en 24 à 48 heures, il y a été ajouté des offres surprises pour ses membres durant l’année, un rendez-vous de ventes exclusives et aussi l’accès à la presse en ligne via un partenariat avec le service Le Kiosk. "Notre stratégie est d’enrichir l’offre chaque année en l’ouvrant aussi à d’autres partenaires", ajoute Ferdinand Tomarchio. Les membres ont désormais accès au Pass à volonté qui propose des bons de réduction personnalisés chez SFR, Canal + ou encore Sarenza. 

Et cela semble fonctionner. Car, sans donner de chiffres exacts, Cdiscount assure que le programme fidélise sa clientèle. "Une commande sur trois aujourd’hui est faite par un membre du programme. Depuis jeudi et le lancement des journées, on constate que les deux tiers des références remisées sont commandées par les adhérents. C’est un beau succès !", s’enthousiasme le directeur commercial Cdiscount. "On a désormais le programme de fidélité en ligne le plus important en France."


Mais n’allez pas croire que ces journées sont exclusivement réservées aux membres historiques. Cdiscount a tout prévu pour attirer de nouveaux inscrits. Durant les quatre jours restants, il est possible de s’acquitter de l’abonnement annuel de 29 euros pour en profiter, assorti qui plus est d’une période d’essai de 30 jours... comme chez Amazon. Suffisant pour s’offrir le ballon officiel de la Coupe du monde, le troisième produit le plus réclamé depuis le lancement des Journées. C’est moins onéreux que l’abonnement à Amazon Prime (49€/an). Mais à ce prix-là, Cdiscount a encore quelques services de retard sur l’ogre américain : l’offre de streaming de séries et films Prime Vidéo, l’accès à un service d’écoute musicale Prime Music, de lecture (Prime Reading) ou de jeux vidéo  (Twitch Prime). Et surtout, une notoriété à acquérir pour son programme encore méconnu même sur ses terres.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter