Burger King : un retour en force en France?

Burger King : un retour en force en France?

Mon argent
DirectLCI
FAST-FOOD - Un premier restaurant, un deuxième et bientôt un troisième... Burger King revient au compte goutte depuis un an. Mais un accord avec le groupe Bertrand pourrait permettre à la chaîne de fast food d'accélérer son déploiement.

Et si pour son retour en France, Burger King optait pour le menu maxi best-of ? Après un premier restaurant ouvert en décembre 2012 à l'aéroport de Marseille Provence, un deuxième en août 2013 sur une aire d'autoroute près de Reims et un troisième prévu en plein cœur de Paris, gare Sainte-Lazare, à la fin de l'année, Burger King pourrait bien passer la vitesse supérieure en 2014. Et cela ne passera pas par la case Quick .

Selon le site Snacking.fr , qui cite une "source proche du dossier", les furieux du Whopper et autres mordus d'Onion Rings pourraient être servis et bien servis grâce à un accord signé entre la chaîne de fast-food américaine et le groupe de restauration français Bertrand. Ce dernier détient notamment la célèbre brasserie Lipp à Saint-Germain-des-Prés et le salon de thé Angelina à Paris, la chaîne de restauration rapide Bert's, les cafétérias Eris ou encore l'épicerie fine Arcady's.

Une "négociation exclusive" pour un grand nombre de franchises

Snacking.fr affirme que Burger King et le groupe Bertrand sont entrés en "négociation exclusive" pour déployer une série de franchises de la marque de restauration rapide dans toute la France. Pour les fans, ce serait un peu Noël avant l'heure si cela se confirmait. "Le groupe Bertrand qui n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet est un intervenant majeur sur le secteur de la restauration française et de l'hôtellerie", indique le site d'informations spécialisé.

Si l'information se confirme, Bertrand deviendrait alors l'interlocuteur exlusif de Burger King en France, y compris pour les enseignes installées sur les sites de transports. Jusqu'ici, c'est avec Autogrill que Burger King discutait. Il n'est pas certain que l'accord se poursuivrait au-delà de la date prévue dans les contrats pour les deux restaurants installés à l'aéroport de Marseille, sur l'aire d'autoroute de Reims-Champagne Sud sur l'A4. Reste une interrogation : le goût d'inaccessible du Whopper va-t-il se dissoudre dans l'huile de friture à mesure que les restaurants ouvriront ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter