Noël : le jouet français veut sa place sous le sapin

Noël : le jouet français veut sa place sous le sapin

CADEAUX - Le jouet français représente seulement 7% des ventes dans l'Hexagone. Afin de grappiller du terrain, les fabricants tricolores (Jeujura, Janod, Vulli...) lancent ce lundi une opération dans 900 magasins.

Ils font de la résistance pour que le "Made in France" s'invite sous le sapin. L'association des créateurs-fabricants de jouets français (ACFJF), qui regroupe 33 marques, dont Vulli (Sophie la girafe), Smoby ou Meccano, lance ce lundi 17 octobre 2016 une campagne pour promouvoir les produits conçus et fabriqués dans l’Hexagone.

Afin de les mettre en valeur dans les rayons, 3000 affiches seront déployées pendant six semaines dans 900 magasins spécialisés, et non des moindres, tels que King Jouet, Picwic, La Grande Récré, JouéClub, Oxybul notamment. Leur slogan : "Cette année, le Père Noël est toujours fier de fabriquer et de créer en France".

1,2 milliard d'euros de chiffre d'affaires

Il faut dire que la concurrence est rude. Les deux tiers des jouets vendus dans le monde proviennent d'usines chinoises. Mais rien n'est figé. Selon le dernier baromètre de Noël de La Grande Récré, 65% des Français achèteraient volontiers un jouet tricolore. Dans les faits, le jouet français ne représente pourtant pour le moment que 7% des ventes en France, générant un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros et quelque 900 emplois.

Les maquettes fabriquées par le Normand Heller, les jeux en bois issus de forêts durables confectionnés par les Bretons Joécabois et Mécabois ou encore l'ours en peluche fabriqué à Blois par les Petites Maries ne demandent pas mieux que d'avoir au moins une petite place dans la hotte aux côtés des jouets tout droit sortis des multinationales Mattel, Lego et Playmobil.

Retrouvez ici notre diaporama présentant dix jouets Made in France pour Noël

En vidéo

JT 20H – Les enfants préparent déjà leur liste au père Noël

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.