Carte Pass Carrefour : vous payez peut-être une assurance sans le savoir

Mon argent
RÉCLAMATION - Une détentrice de la carte Pass Carrefour a découvert qu'elle payait une assurance moyens de paiement depuis trois ans sans en avoir été avertie. Celle-ci a été remboursée de 131 euros. Vérifiez que vous n'êtes pas dans le même cas.

Vous êtes peut-être prélevé de 3,75 euros par mois depuis des années à votre insu. Certains détenteurs de la carte bancaire Pass Carrefour ont découvert qu'ils payaient une assurance moyens de paiement sans en avoir été avertis, selon les informations de France Info

Problème : ces clients n'ont jamais expressément souscrit à cette assurance. Bien sûr le prélèvement apparaît sur les relevés de compte mais encore faut-il les éplucher pour s'en apercevoir. Ainsi, Françoise a expliqué à nos confrères n'avoir tiqué qu'après 35 mensualités, soit 131,25 euros.

Une cliente a obtenu remboursement

Concrètement, sur le relevé, il apparaît que ces 3,75 euros par mois sont destinés à "Protect Paiement", un service de la société Affinion Internationl Assurances à laquelle Carrefour a sous-traité ce type de contrat. La cliente a donc directement joint par téléphone cette entreprise. On lui explique alors qu'il suffit d'avoir répondu à certaines questions d'une enquête de satisfaction pour déclencher l'option payante.

Cette cliente a pu être entièrement remboursée, en arguant que ces mensualités ont été prélevées indûment. Elle n'est certainement pas seule à avoir eu cette garantie sans l'avoir clairement demandée. Au total, 2,5 millions de clients utilisent la  carte Pass . Reste à savoir combien sont dans le même cas.

La réponse de Carrefour

Sollicités ce mercredi matin par metronews, le service communication de Carrefour nous a apporté ses éclairages dans la soirée. Selon lui, chaque client qui a souscrit à ce service a dû explicitement "signer un contrat écrit" après l'enquête téléphonique. C'est du moins ce que le prestataire était supposé faire, selon la com' de Carrefour. Lequel prestataire expliquait pourtant que la réponse à certaines questions à l'enquête téléphonique suffisait. 

Deux bonnes nouvelles, veut nous préciser Carrefour : ce cas est à ce jour isolé et ce service est désormais assuré par la marque. Il sera ainsi aisé à chacun de s'adresser à qui de droit dans son hypermarché habituel, même si Carrefour à tenu à nous rappeler qu'il considérait de toute façon son client "de bonne foi"... faute d'avoir trouvé la trace du fameux contrat. 

EN SAVOIR + 
>> 
LCL, BNP, Crédit agricole : quelles sont les banques les moins chères ?
>>  C'est quoi au juste des frais de tenue de compte ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter