Cartes de fidélité, réseaux sociaux, smartphone : comment limiter le ciblage publicitaire

L'essor des techniques de traçage liées à l’usage des smartphones et d’internet offre de nouveaux moyens d’enrichir les profils de consommateurs.
Mon argent

BONS CONSEILS - Différents outils permettent aux commerçants et aux publicitaires de mieux connaître les consommateurs et leurs attentes, afin d’adapter les annonces en fonction de leurs besoins supposés. Il existe néanmoins des parades pour limiter ces intrusions personnalisées. Préparez-vous cependant au parcours du combattant !

Souvent sans le savoir, les consommateurs laissent derrière eux des informations (catégories de produits achetés, code postal, pages internet visitées, adresse IP, identifiant de cookies, géolocalisation, etc.) qui permettront ensuite aux commerçants et aux régies publicitaires de déduire leur profil et leurs comportements d’achats. Les clients peuvent en outre fournir des informations de leur propre initiative, comme par exemple lors de la souscription à une carte de fidélité. Voici quelques astuces pour limiter votre ciblage publicitaire. 

Carte de fidélité

A tout moment, les consommateurs ont la possibilité de s’opposer à la réutilisation de leurs données à des fins commerciales. Depuis l’entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD), un onglet "données personnelles" doit obligatoirement être présent sur le site internet de l’enseigne. Celui-ci doit permettre au client de prendre connaissance de l’utilisation de ses données et, s’il le souhaite, de révoquer son consentement. Il se trouve tout en bas sur la page d’accueil. 

En cas de difficulté, vous pouvez saisir :

• le service des plaintes de la CNIL

• la direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DDCCRF)

• le procureur de la République.

En vidéo

Internet : pourquoi vos données personnelles sont-elles si précieuses ?

Instagram et Facebook

Pour désactiver le ciblage publicitaire sur l'application Instagram, rendez-vous sur l’application Facebook (qui possède Instagram), puis cliquez sur les trois traits en haut à droite de votre écran pour ouvrir le menu. Scrollez en bas de la page pour sélectionner "Paramètres et vie privée". Cliquez à nouveau sur "Paramètres", puis descendez jusqu’à la rubrique "Publicités" et appuyez sur "Préférences publicitaires."

Une nouvelle page s’ouvre. Ici, cliquez sur "Paramètres de publicité". Sélectionnez "Publicités basées sur votre activité sur les produits des entités Facebook que vous voyez ailleurs". En bas, cochez "Non" pour désactiver le ciblage publicitaire sur Instagram, sur Facebook ainsi que toutes les applications gérées par ce dernier. Le ciblage publicitaire est donc désactivé. 

Néanmoins, gardez en tête que cette manipulation ne permet pas de supprimer toutes les annonces sponsorisées ! Votre fil d'actualité Instagram vous proposera ainsi toujours de temps en temps des publicités, mais elles n'utiliseront plus vos interactions comme point de référence. En outre, certains de vos critères (comme votre âge, votre sexe ou votre localisation) continueront malgré tout d'influencer ces annonces.

En vidéo

Données personnelles : comment contrôler ce que Facebook sait de vous

Depuis votre smartphone

Apple (iOS) et Google (Android) attribuent à chaque téléphone un "Ad-Id", autrement dit un identifiant publicitaire. Il est néanmoins possible de limiter le pistage publicitaire depuis votre appareil  en réinitialisant cet identifiant numérique et en activant l’option "Suivi publicitaire limité".

Sur un iPhone, rendez-vous dans "Réglage"s, ensuite cliquez sur "Confidentialité", puis "Publicité". Enfin, basculez sur "Suivi publicitaire limité" et appuyez sur "Réinitialiser l’identifiant de publicité".

Sur un appareil Android, allez dans "Paramètres", ensuite cliquez sur "Google" puis "Annonces". Enfin, appuyez sur "Réinitialiser l’identifiant publicitaire" et "Désactiver personnalisation des annonces".

Encore une fois, il se peut que vous receviez toujours le même nombre d’annonces. Cependant, celles-ci seront probablement moins pertinentes, car non ciblées.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent