Classement 2020 des tarifs bancaires : les conseils de l'association CLCV pour payer moins cher

L'ECO - Ce mardi, François-Xiavier Piétri nous alerte sur les packages bancaires qui reviennent plus cher que le service à l'unité. Comment l'expliquer ?
Mon argent

INTERVIEW - L’association de consommateurs CLCV publie ce lundi 20 janvier son palmarès des tarifs bancaires. Il en ressort notamment que souscrire à une formule comprenant plusieurs services n'est pas forcément plus avantageux financièrement que payer ces services à l'unité. La coordinatrice de l'étude livre des conseils pour optimiser vos frais.

C'est le grand écart des tarifs. Certains clients paient jusqu'à 2,6 fois plus cher à l'année pour un même panier de services en fonction de leur banque. C'est ce qui ressort du nouveau classement annuel élaboré par l'association de  Consommation logement cadre de vie (CLCV), qui a décortiqué les tarifs applicables au 1er février 2020 dans 127 banques  -des prix qui, globalement, n'ont cependant pas varié de façon notable, même s'il existe des  disparités selon les établissements.

Afin de le rendre accessible, ce palmarès* s'articule autour de trois profils de consommateurs en fonction du nombre de services bancaires utilisés : un petit client utilisant peu de services (coût moyen de 65,64 euros en retenant la formule la moins chère) ; un couple ayant une consommation dans la moyenne (145,54 euros) ; un couple gros consommateur de services bancaires haut de gamme (210,46 euros).

Une surprise à noter : souscrire à un package (une formule comprenant plusieurs services) pour éviter d'avoir à payer différents services à la carte n'est pas toujours avantageux. L'association conseille donc aux consommateurs de comparer pour obtenir les meilleurs tarifs. Suivez le guide.

Lire aussi

LCI : Comment optimiser ses frais bancaires en fonction de ses besoins ?

Sandrine Perrois, spécialiste des questions bancaires à la CLCV : Il convient de commencer par faire le point sur les services que vous utilisez afin de déterminer vos besoins. Listez les opérations effectuées, identifiez celles qui sont régulières, demandez-vous quel niveau de carte bancaire vous souhaitez. Une fois cette première étape effectuée, deux conseils peuvent être donnés en fonction de votre situation : choisir la bonne formule auprès de votre banque actuelle ou faire jouer la concurrence en changeant d'établissement  

Peut-on vraiment y gagner en se contentant de changer de formule auprès de sa propre banque ?

Oui. Les offres de services groupés comprenant des services prédéfinis (packages) ne sont pas toujours intéressantes : payer les services à l'unité (opposition, virement en agence, retrait à l'étranger...) revient en effet souvent moins cher dans le cas des "petits consommateurs". Ce profil gagne financièrement à prendre un package dans seulement douze enseignes [Bred métropole, les crédits agricoles du Nord, Ille et Vilaine, Morbihan, Côte d’Armor, Finistère et les crédits mutuels Massif Central, Maine Anjou Basse Normandie, Sud-Ouest, Bretagne, Anjou, Loire Atlantique Centre Ouest]. Pour les "consommateurs moyens", le package n'est en réalité avantageux qu'une fois sur deux [51,5%] et dans une proportion à peine supérieure pour les gros consommateurs [55,4%].

Certaines banques se démarquent-elles pour leur bas tarifs ?

Oui. Certaines enseignes sont mieux classées que d'autres. Mais il est difficile de généraliser car tout dépend de vos besoins et de votre lieu d’habitation. Il existe en effet des banques d'implantation régionales ou départementales appliquant des tarifs différents d'une caisse à l'autre au sein d'un même réseau. Sans oublier que certaines enseignes comme le Crédit coopératif et HSBC ne sont pas présentes partout. Nous tenons à jour un classement département par département pour chacun des trois profils [disponible ici gratuitement sur le site de l'association] et qui permet de se faire une première idée. 

Quid des banques en ligne ? 

Ces banques en ligne (Boursorama Banque, Fortuneo, Hello Bank, ING Direct et Monabanq) font l'objet d'un traitement à part dans notre classement. Elles proposent en effet des tarifs clairement compétitifs mais ne conviennent pas à tous les profils. Il faut vérifier notamment que le type de carte bancaire proposé correspond à vos besoins (autorisation systématique, conditions de garantie...). À noter en outre que certaines sont soumises à des conditions de revenus ou d'épargne et que leur éventuelle gratuité peut être conditionnée à un nombre minimum d'opérations par mois ou trimestre.

En vidéo

Les secrets du succès des banques en ligne

* Vous pouvez accéder ici aux détails de l'étude, avec les tarifs par profil pour les 127 banques du panel

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent