Combien coûte vraiment une semaine de vacances à la plage ? On a simulé les tarifs à Noirmoutier et Sainte-Maxime

Mon argent
BUDGET - Alors que les écoliers s'apprêtent à quitter les bancs de l'école pour deux mois, les parents s'affairent de leur côté à leur trouver des occupations pour cet été. Pour certains, ce sera la plage. Selon nos tests, la semaine en famille (location de maison + cours de voile pour deux enfants) coûte 1.677 euros à Sainte-Maxime (Var) et 1.550 euros à Noirmoutier (Vendée).

Sauter dans les vagues revient-il vraiment moins cher que dévaler les pistes enneigées, comme le dit l'adage populaire ? Tout dépend évidemment des stations balnéaires ou de ski où vous passez vos vacances. Afin d'avoir une idée du budget dépensé par les estivants, LCI a cherché à réserver une maison à quelques minutes à pied de la plage dans deux régions contrastées : la Côte d'Azur et la Vendée. 


Nous avons ainsi simulé ce lundi 24 juin 2019, pour un séjour d'une semaine se déroulant au cœur de l'été du samedi 20 au samedi 27 juillet, la réservation non seulement d'une maison pour deux adultes et deux enfants mais aussi l'inscription à des stages de voile pour les deux jeunes vacanciers de 5 et 8 ans. Nos calculs ne prennent donc en compte ni le transport, ni les repas, ni les à-côtés. Il faudra donc les ajouter en espérant notamment que votre budget glaces et chouchous achetés depuis votre serviette de plage restera raisonnable. 

Pour notre premier test, nous avons visé Sainte-Maxime (Var) dans le Golfe de Saint-Tropez. Pour le logement et le club nautique, notre facture virtuelle y atteint 1.677 euros. Pour notre seconde destination-test, nous avons imaginé poser nos valises sur l’île de Noirmoutier, précisément à Barbâtre (Vendée). La semaine de baignade dans l'Atlantique nous revient quant à elle à 1.550 euros, soit à peine 8% de moins que le séjour au bord de la Méditerranée. 


A noter qu'un appartement à quelques dizaines de mètres de la plage et de l'école de voile nous a également fait de l’œil à Saint-Maxime. Mais nous l'avons écarté car la facture se serait envolée (2.224 euros au total dont 1.894 euros uniquement pour le logement) sans oublier qu'il aurait fallu renoncer à la piscine et au barbecue, à disposition dans la maison finalement choisie.  


Nous détaillons ci-dessous nos calculs :

Noirmoutier : 1.550 euros

• Maison : 1.290 euros

Il s'agit d'une maison de trois chambres avec terrasse, jardin et parking. Elle est située à 600 m de la plage et du club nautique et à 500 m du bourg de Barbâtre. 


• Cours de voile : 260 euros

Le stage de découverte de la voile et du monde marin, pour l'enfant de 5 ans, est facturé 122 euros. Celui d'initiation à la navigation, pour l'enfant de 8 ans, coûte pour sa part 138 euros. Il s'agit dans les deux cas de cinq demi-journées (le matin). Le matériel, y compris le gilet de sauvetage, est fourni par le club. Les jeunes élèves doivent cependant prévoir un minimum d'équipement : tee-shirt, maillot de bain, casquette, lunettes de soleil avec cordon, change, serviette, bouteille d'eau.

Sainte-Maxime : 1.677 euros

• Maison : 1.347 euros

Il s'agit d'une maison de deux chambres (75 m²) dans une résidence avec piscine, jardin, terrasse et parking, à 400 mètres de la plage et 500 mètres du club nautique.


• Cours de voile : 330 euros

Les programmes et les conditions sont semblables à ceux du club vendéen mais les prix sont légèrement plus élevés : 165 euros le stage sans distinction de prix, selon les classes d'âge.

En vidéo

Noirmoutier - Le passage de Gois, liaison entre l’île et le continent

En somme, à critères similaires, l'écart de prix est donc ténu entre nos deux stations balnéaires éloignées d'un millier de kilomètres. Ces deux séjours sont aussi moins onéreux qu'une semaine au ski (dont les tarifs varient bien plus selon le type de stations). Et pour cause, les sports d'hiver nécessitent d'engager des frais supplémentaires pour les forfaits de remontées mécaniques et la location des skis. 


Par exemple, lors d'une simulation de réservation effectuée cet hiver, la semaine en famille revenait à 1.769 euros au Mont-Dore (Puy-de-Dôme) et à 2.687 euros à Tignes (Savoie). Un écart de prix qui s'explique surtout par le fait que le seul logement, un petit appartement au pied des pistes, coûtait alors 560 euros dans la station auvergnate et 1.022 euros dans la station alpine, soit du simple au double. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter