Comment bien choisir son assurance auto

Mon argent

ACCIDENT - Le Fonds de Garantie des Assurances obligatoires (FGAO) alerte sur la hausse du nombre de conducteurs roulant sans assurance. Mais savez-vous comment la choisir? Voici nos conseils.

Les chiffres sont alarmants. Entre 370 000 et 750 000 personnes conduisent sans assurance aujourd'hui, selon les estimations du Fonds de garantie des assurances obligatoires (FGAO). C'est une hausse de 40% en six ans.

En plus d'être un délit passible de 3 750 euros d'amende, le fait de ne pas assurer son véhicule peut ruiner une vie. Le responsable d'un accident peut être tenu de débourser des sommes astronomiques jusqu'à la fin de sa vie. Pour éviter cela, il est nécessaire de prendre une assurance. Voici des pistes pour la choisir au mieux, en fonction de vos besoins.

EN SAVOIR + >>  Sécurité routière : de plus en plus de conducteurs sans assurance

Faire le bilan de ses besoins
En fonction du modèle de votre voiture, de son ancienneté ou encore selon l’utilisation que vous en faites, l’assurance ne sera pas la même. Mais attention, "le prix de l’assurance ne doit pas être le seul critère de choix : le niveau de garantie proposé est un critère déterminant", note LesFurets.com , un comparateur d’assurance. Plusieurs options s’offrent à vous :

⇒ L’assurance au tiers : C’est la moins chère. Elle couvre tous les dommages matériels et corporels que vous pourriez causer à autrui si vous êtes responsable d’un accident. Elle est également valable pour tous les passagers. En revanche, vous et votre véhicule n’êtes pas assurés.

⇒ L’assurance "tous risques" : Un peu plus onéreuse certes, mais elle couvre tout. En cas d’accident responsable, vous êtes couvert comme votre véhicule. Ce type d’assurance peut être complété par des garanties facultatives, assurant contre le vol (intéressant si votre voiture est neuve) ou contre la panne (si vous partez régulièrement loin de chez vous)….Mais attention le prix de la cotisation augmentera aussi.

L’assurance au kilomètre : Avec le système "Pay as you drive" (PAYD), vous payez votre assurance en fonction de la distance parcourue. Cela peut prendre la forme d’un forfait annuel ou être calculé au km près via un GPS installé dans votre voiture. Ce type de formule offre les mêmes garanties que les autres, mais le prix dépend de l’utilisation réelle de la voiture.

A noter : plus la voiture est ancienne, plus elle perd de sa valeur. Du coup, même avec une assurance tous risques, vous ne serez pas bien remboursé car sa valeur à l’argus est proche de zéro. Préférez donc l’assurance au tiers.

Combien de personnes à assurer ?
Célibataire, en couple, avec un enfant en conduite accompagné ? Selon votre situation personnelle, le choix de l’assurance peut varier. Une autre personne peut tout à fait conduire votre véhicule mais vous devez la déclarer à votre assurance comme "conducteur occasionnel". Elle sera couverte également en cas d’accident.

A noter : les jeunes conducteurs font souvent l’objet d’une majoration car ils sont encore peu expérimentés. Le risque est alors d’autant plus grand. Mais ce n’est pas forcément le cas pour votre conjoint.

La prise en charge des franchises
Si accident il y a, votre assureur prend bien évidemment en charge ce qui est couvert mais il vous demandera aussi de payer une somme plus ou moins variable. C’est la franchise. Elle change en fonction de la gravité du sinistre et du type de contrat souscrit. Ce montant varie plus ou moins en fonction des assureurs.

A noter : le montant de la prime d’assurance est souvent moins élevé si les franchises sont importantes.

Faire jouer la concurrence
Prix de l’assurance, nombre de conducteurs, franchises, garanties…Le web pullule de comparateurs d’assurances. Ils sont gratuits et simples à utiliser donc n’hésitez pas à vous en servir. Etape 1 : vous remplissez un questionnaire. Etape 2 : vous êtes orienté vers une liste de devis d’assureurs en fonction de vos besoins et de votre budget. N’hésitez pas à décrocher le téléphone et/ou à vous déplacer pour prendre davantage d'informations. Grâce à cette précaution, vous serez sûr d'avoir un interlocuteur en cas de souci. Votre entourage peut également être de bon conseil.

Une fois le contrat signé, vous devez attendre la fin de votre engagement avant de résilier sauf si le risque change. Cette clause est valable si vous changez de voiture, si vous déménagez ou si vous divorcez, entre autres. Le renouvellement de l’assurance est annuel mais la compagnie a l’obligation de vous prévenir 15 jours avant.

A LIRE AUSSI
>> 
Faut-il assurer l'iPhone SE ? Pas si utile et plutôt cher...
>> 
Assurance-vie : et si vous étiez bénéficiaire à votre insu ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter