Comment investir son argent dans une assurance-vie

Comment investir son argent dans une assurance-vie

Mon argent
DirectLCI
L’assurance-vie reste l’un des placements préférés des Français et occupe toujours une place majeure dans la gestion patrimoniale. Cependant, il convient de bien se renseigner avant de souscrire un contrat d’assurance-vie car la qualité des contrats est très variable. Toutes nos explications pour bien choisir.

L’assurance-vie est un placement financier permettant au souscripteur de se constituer un capital en vue de le transmettre à une personne préalablement désignée en cas de décès. Mais en France, ce produit est aussi et surtout utilisé pour épargner de façon flexible à court, moyen et long terme. L’argent placé est disponible en cas de besoin à court terme. Les rachats sont soumis à une imposition spécifique selon la date de souscription du contrat et celle des versements effectués.


Les contrats d’assurance vie s’adaptent aux profils et aux objectifs de nombreux épargnants. Investie sur un fonds en euros, elle offrira un rendement faible mais sécurisé. Le souscripteur qui souhaite dynamiser son placement a la possibilité de diversifier ses versements entre les supports en euros et ceux en unités de compte.  

Nos 3 conseils pour bien choisir une assurance-vie

Bien choisir son contrat d’assurance-vie nécessite d’étudier les différents frais qui peuvent s’appliquer : les frais sur versement, les frais de gestion, les frais d’arbitrage, les frais de sortie, les frais liés à certaines unités de compte, etc. Une attention toute particulière doit être portée aux frais de gestion qui sont incompressibles alors que les autres frais peuvent ne pas exister surtout dans le cadre de contrats d’assurance-vie en ligne.


Ensuite, il est important de connaître la composition du fonds en euros. Pour limiter les risques, le fonds en euros est investi au minimum à 80 % en obligations. La répartition entre obligations souveraines (étatiques) et corporate (émises par les entreprises) dépend des assureurs. Toutefois, les premières sont généralement privilégiées. Il convient aussi d’avoir une répartition optimale entre les obligations issues d’émetteurs mieux notés qui apportent de la sécurité et d’émetteurs moins bien notés qui apportent de la performance. 


Enfin, il peut être judicieux de s’intéresser aux fonds en euros dynamiques ou immobiliers. En moyenne, en 2017, ceux-ci ont servi un taux de 2,21 %1 et de 2,46 %1 nets de frais de gestion, contre 1,80 %2 pour les fonds en euros classiques. La particularité de ces fonds est liée à leur allocation d’actifs. Dans le cadre des fonds euros dynamiques, l’assureur va généralement investir 30% des avoirs en actions et dans le cadre des fonds euros immobiliers, l’assureur va investir environ 30% en actifs immobiliers. Ces fonds en euros ne présentent pas de risque de perte en capital.

L'info en plus : choisissez une assurance-vie avec de nombreuses unités de compte ou avec une gestion sous mandat performante

Pour optimiser le rendement de votre assurance-vie dans le contexte actuel de taux d’intérêt bas, il est essentiel de diversifier en investissant dans des unités de compte. Ces supports font prendre un risque plus ou moins élevé en fonction de vos choix de fonds, mais offrent en contrepartie une rentabilité qui doit être plus intéressante à moyen long terme. Comme une assurance-vie n’est pas transférable d’un établissement financier à un autre, il est essentiel de choisir un contrat proposant un large choix d’unités de compte afin de pouvoir répondre à vos objectifs qui peuvent varier au cours de votre vie.

Certains assureurs proposent par ailleurs une gestion sous mandat de leur contrat d’assurance-vie. Cela permet pour les personnes qui ne souhaitent pas s’occuper de leurs placements de confier à un professionnel de la finance la répartition et la réalisation des arbitrages entre les différents supports de l’assurance-vie. Dans ce cas, vous devez choisir le contrat qui propose une ou des gestions sous mandat performantes afin de déléguer la gestion de votre argent aux professionnels les plus compétents.


Pour découvrir Café du Patrimoine

1. Source Good Value For Money

2. Source Fédération Française d’Assurance (FFA)


Cet article ne doit en aucun cas s'apparenter à un conseil en investissement ou une recommandation d'acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement. LCI ne saurait être tenue responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement sur la base de cet article.

Sur le même sujet

Plus d'articles