Comment louer sans garant

Mon argent

MECANISMES - Difficile de trouver un logement quand on ne dispose pas d'un garant pouvant se porter caution en cas de défaillance. Plusieurs solutions existent pourtant.

Pas facile d’être étudiant ou travailleur au faible salaire lorsqu’il s’agit de louer un logement. La plupart des propriétaires exigent un garant qui se portera caution pour le locataire si celui-ci ne parvient pas momentanément à payer son loyer. Mais il n’est pas toujours évident de trouver une personne qui accepte de s’engager et qui dispose d’un salaire suffisant. Pour faire face à cette situation, différentes solutions existent.

La garantie Loca-pass

Proposée par Action Logement dans le cadre du 1% patronal, cette caution d’une durée de trois ans s’engage à rembourser le loyer et les charges des locataires du parc public en difficulté. Les fonds sont versés directement au propriétaire après une première mise en demeure infructueuse. Les locataires bénéficient d’un prêt à 0% de l’organisme, qu’ils doivent ensuite rembourser.

Le dispositif Solibail

Ce programme garanti par l’Etat propose à des propriétaires de louer leur bien à des associations conventionnées qui deviennent des intermédiaires et prennent en charge le paiement des loyers et des charges, l’entretien et la remise en état du logement. Elles se chargent également de trouver un locataire qui occupera les lieux et réglera le loyer. Ce dispositif fonctionne aujourd’hui dans sept régions: Nord-Pas-de-Calais, Ile-de-France, Pays de la Loire, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées.

Le cotoiturage

Initiative originale lancée en août 2014, le site Cotoiturage.fr joue la carte de la solidarité entre citoyens. Sur cette plateforme, les familles monoparentales ou les personnes seules en quête d’une caution peuvent passer une annonce pour trouver une personne qui acceptera de les aider à payer leur loyer ou de les héberger.

Du côté des propriétaires

Le bailleur peut lui aussi se protéger des risques d’impayés grâce à différents dispositifs, comme la Garantie des risques locatifs (GRL), contrat qu’il peut contracter auprès d’une compagnie d’assurances. Autre mécanisme, le Fond de solidarité pour le logement (financé par les conseils généraux), qui dispense des aides financières aux locataires. Il leur permet de régler le dépôt de garantie, le premier loyer, les mensualités impayées ou les factures énergétiques. De même, les propriétaires peuvent solliciter le paiement des loyers non réglés.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter