Concilier vies pro et perso, mode d'emploi

Concilier vies pro et perso, mode d'emploi

Mon argent
DirectLCI
EMPLOI – La génération Y aspire à se réaliser en dehors de sa carrière. Crèches d’entreprise, télétravail, réunions plus tôt… Si les employeurs commencent à faire leur part, les salariés ont eux aussi une carte à jouer pour prendre en main leur avenir.

Stress, fatigue, manque de concentration, voire burn out… Les conséquences du mal-être et du surmenage au travail ne sont pas à prendre à la légère. "Il ne faut pas confondre travailler pour vivre et vivre pour travailler. Les salariés doivent reprendre le contrôle en établissant leurs priorités et en se fixant des limites", explique Gary Risco, coach pour dirigeants et équipes chez Quinoa Coaching.

Posez des limites
La présidente de Yahoo!, Marissa Mayer, n’a pas hésité à instaurer une règle : pas de réunions après 18 heures. Comme elle, plus de 450 entreprises ont déjà signé la Charte de la parentalité, en s’engageant à planifier leurs réunions entre 9 et 17 heures. "En tant que salarié, vous pouvez vous aussi poser des limites en disant que vous partez à 17 h 30 mais que vous restez joignable en cas d’urgence par exemple", glisse Christina Gierse, responsable de Studyramapro.com et de FocusRH.

Une marge de manœuvre
Prenez l’habitude d’être à jour dans vos dossiers, de manière à limiter l’impact des imprévus. Car il y en aura toujours ! "A partir du moment où l’on a une famille, mieux vaut toujours prévoir des plans B ou même C, au cas où un enfant serait malade", souligne Christina Gierse.

Déconnectez
Grâce à la popularité des smartphones, on peut désormais être joignable presque 24 h/24 où que l’on se trouve, mais il faut apprendre à déconnecter. "S’il est parfois tentant de relever ses e-mails à 23 heures, donnez-vous une ligne de conduite en faisant l’effort de ne pas répondre dans l’instant", suggère Fabrice Veyre, directeur exécutif chez Michel Page. Vous êtes en vacances ? Refusez d’être dérangé à tout moment et faites plutôt, si nécessaire, un point avec vos équipes tous les deux jours.

Pensez au télétravail
Encore sous-exploité par les entreprises, le télétravail est pourtant un levier intéressant pour limiter le stress. "Télétravailler une ou deux journées par semaine peut réduire la fatigue, les temps de transports et vous permettre de mieux vous concentrer", rappelle Christina Gierse.

Aérez-vous
Pour favoriser la santé au travail, certains employeurs proposent des salles de gym, des cours de sport, ou encore des challenges sportifs. "Participer à un petit groupe qui se réunit tous les midis pour aller courir vous permettra de développer une bonne hygiène de vie", ajoute Fabrice Veyre. Y a plus qu’à ! 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter