3 idées de placement pour son épargne forcée

3 idées de placement pour son épargne forcée
Mon argent

ARGENT - Pendant le confinement, de nombreux français ont moins consommé et se sont constitués une épargne substantielle. A moins de la dépenser immédiatement, il existe des solutions pour la placer parmi lesquelles le livret, l’assurance-vie ou la Bourse.

Le confinement des populations, en France comme ailleurs, a entraîné une épargne forcée des particuliers qui, faute de pouvoir consommer et en attente de jours meilleurs ont mis de côté un bas de laine assez important, estimé à près de 55 milliards d’euros par une évaluation de l’OFCE, le centre de recherche en économie de Sciences Po. Nombreux sont ceux qui ont mis de l’argent de côté ces derniers mois et n’y ont toujours pas touché. 

Que faire alors de ce pécule amassé durant le confinement ? Découvrez dans cet article 3 idées de placement financier pour épargner en fonction de vos projets.

Se constituer une épargne de précaution sur un livret

La première des choses à faire, si vous n’en avez pas encore, est de vous créer un fonds d’urgence, voire de continuer à l’alimenter jusqu’à pouvoir disposer d’environ 6 mois de revenus. Vous pourrez ainsi être en mesure de régler sans difficultés toutes les dépenses imprévues. 

L’enveloppe la plus adéquate pour se constituer une épargne de précaution est le livret épargne, qu’il s’agisse de livrets défiscalisés de l’épargne réglementée comme le livret A ou le LDDS par exemple, ou bien d’un livret bancaire fiscalisé mais présentant un rendement parfois plus élevé. Ce placement sans risque, garanti en capital, offre également une disponibilité des fonds. Vous pouvez piocher à tout moment dans votre épargne pour payer vos dépenses inopinées. Vous pouvez également vous servir de ce support pour conserver des sous destinés à financer vos projets court-terme comme vos prochaines vacances ou votre prochaine voiture.

Découvrez les 10 meilleurs livrets d’épargne du moment.

Placer son argent sur une assurance-vie associant fonds euros et unités de compte

Le principal inconvénient du livret bancaire, c’est son rendement relativement faible. Pour bénéficier d’une performance accrue, on se tournera vers l’assurance-vie dont le fonds euros est également à capital garanti et qui offre un taux plus élevé selon le contrat et le type de fonds euros. Attention cependant, l’accès aux fonds euros alternatifs affichant un meilleur rendement sont désormais conditionnés à un versement minimal en unités de compte (UC). Ces UC ne sont pas garantis en capital mais offrent souvent des rendements plus attractifs que le fonds euros. 

Compte tenu de sa fiscalité avantageuse au bout de 8 ans et la poche en UC, quasi obligatoire désormais pour souscrire un fonds euros performant, l’assurance-vie s’impose comme le support de choix pour placer son argent sur le moyen ou long terme : financement de sa résidence principale ou secondaire, financement des études de ses enfants, etc.

Vous ne savez pas comment choisir votre contrat ? Consultez notre guide complet et notre comparatif assurance-vie.

Investir son argent en Bourse

Enfin, si vous n’avez pas un besoin immédiat de cet argent et que vous souhaitez faire fructifier ce capital sur le long terme pour financer des projets de long terme comme l’achat de la résidence secondaire ou la préparation de la retraite, il pourra être judicieux d’investir cet argent en Bourse, en ouvrant un compte PEA ou un compte-titres par exemple. Vous pourrez acheter des actions en direct ou opter pour des fonds et déléguer la gestion à un professionnel. 

Si les marchés actions ont connu des turbulences ces derniers mois, rappelons que sur un horizon de temps long, ils constituent la classe d’actifs la plus rémunératrice avec un rendement moyen par an de 9,1 % sur 10 ans, 6,5 % sur 15 ans, 8,3 % sur 30 ans et même 13,7 % sur 40 ans selon une étude de l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF) à fin 2018.

Vous pourrez ainsi bénéficier de rendement potentiellement élevé tout en soutenant l’économie réelle.

Envie de vous lancer ? Retrouvez nos 12 conseils pratiques pour bien débuter en Bourse.

Sur le même sujet

Et aussi

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent