Impôts : le gouvernement repousse la déclaration de revenus d'une semaine

Impôts : le gouvernement repousse la déclaration de revenus d'une semaine
Mon argent

CORONAVIRUS - Sur TF1 ce mardi soir, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics, a annoncé un décalage du 9 au 20 avril de l’ouverture des déclarations sur les revenus. Elles pourront être remises au 11 juin, par télédéclaration ou papier.

Un peu de répit et de réorganisation en ces temps délicats. "Le ministère accompagne les entreprises et les Français dans cette situation très particulière", a expliqué Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics sur TF1. "J’ai pris la décision de décaler la déclaration de revenus d’une semaine", a-t-il annoncé.

L’ouverture de la déclaration était fixée au 9 avril. La campagne démarrera finalement le 20 avril. En raison du confinement et de l'impossibilité de se rendre dans un centre des impôts, les déclarations papier pourront être remises jusqu’au 12 juin 23h59, soit un mois supplémentaire. Le calendrier des télédéclarations s'étalonne quant à lui du 4 au 11 juin, selon votre département.

Lire aussi

Des mesures d'aide pour les entreprises

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCoronavirus : en France, l'épidémie est-elle en train de se terminer ?

Face à la situation compliquée de nombreuses entreprises contraintes de placer des salariés en chômage partiel ou total, le ministre a par ailleurs autorisé la modification de l’impôt à la source. "Tous les Français qui connaissent une baisse de revenu peuvent demander à moduler leur taux à la baisse", a expliqué Gérald Darmanin. Il suffit de se rendre sur le site des impôts ou d’appeler son centre des impôts pour baisser son taux d’imposition. Les entrepreneurs indépendants pourront également faire varier  leurs acomptes ou les suspendre. "120.000 indépendants ont déjà eu recours à cette faculté depuis le 15 mars", souligne-t-il.

Gérald Darmanin a également annoncé la mise en place d’un fonds de solidarité aux entreprises et indépendants (TPE de 10 salariés et moins) qui font moins d’un million d’euros de chiffre d’affaires annuel. "La somme sera reversée quatre jours après la déclaration en ligne par les entreprises. Elle a été activée ce lundi matin. (...) Nous avons simplifié les critères : il faut faire non pas 70% de son chiffre d'affaires mais 50% pour bénéficier des 1.500 euros prévus par le gouvernement", a-t-il annoncé. Une aide de 2.000 euros supplémentaires pourra être débloquée pour les entreprises les plus en difficulté auprès des services de la région où elles exercent leur activité. 

Par ailleurs, les contrôles fiscaux en cours vont être suspendus et il n'y en aura pas de nouveaux durant la période de confinement pour des secteurs déjà durement impactés et à l'arrêt comme la restauration. "Dans cette période extrêmement particulière, j'ai donné comme consigne (...) de suspendre les contrôles qui existaient avant la crise (...) et de ne pas faire effectivement les contrôles fiscaux notamment dans les domaines qui sont arrêtés et d'être plutôt en accompagnement des entreprises", a-t-il promis.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent