Coup d'envoi des déclarations de revenus : ce qui change pour vos impôts

Un calendrier / Photo d'illustration

IMPOTS - Bercy ne lance finalement que ce lundi sa campagne de déclarations de revenus, décalant son calendrier à cause de la crise du coronavirus. Dates limites, arrivée de la déclaration automatique, fermeture des centres... voici ce qui vous attend cette année.

C'est parti, les contribuables peuvent déclarer leurs revenus à partir de ce lundi 20 avril. Une démarche qui permet à l'administration fiscale non seulement de calculer pour chacun le nouveau de prélèvement à la source (destiné à s'appliquer de septembre 2020 à août 2021) mais aussi les montants des  crédits d'impôt (dont certains ont été déjà versés à 60% en janvier). 

Toute l'info sur

Impôts et prélèvement à la source : un an après

Cette année, très particulière, les habitudes sont chamboulées à double titre. D'une part, le calendrier a été tout récemment décalé en raison de la crise sanitaire. D'autre part, la déclaration de revenus automatique entre, comme prévu, dans le jeu. Voici ce qui attend les contribuables cette année.

En vidéo

Gérald Darmanin annonce qu'il décale la déclaration de revenus d'une semaine, soit à partir du 20 avril

Un nouveau calendrier

La période des déclarations débute donc finalement ce 20 avril au lieu du 9 avril comme cela avait initialement été prévu. Afin de laisser du temps aux contribuables pour accomplir cette tâche administrative, les dates limites de renvoi ont également été repoussées. Pour ceux qui déclarent en ligne sur Impots.gouv.fr, l'échéance tombera désormais les 4 juin, 8 juin ou 11 juin en fonction du département où ils habitent (au lieu du 19 mai, 26 mai et 2 juin).

Pour les contribuables qui utilisent la déclaration papier, la date butoir interviendra le 12 juin (au lieu du 14 mai). A noter que seules les personnes qui ne sont pas en mesure de déclarer en ligne sont autorisés à utiliser cette voie. Un numéro vert (01.70.77.23.72) a été mis en place pour aider les personnes qui ont du mal à utiliser les outils numériques. 

Lire aussi

Une validation tacite

C'est une première, la déclaration automatique devrait être proposée aux deux tiers des foyers fiscaux cette année. Deux critères sont à cumuler : non seulement avoir été imposé l'an dernier uniquement sur des montants préremplis par le fisc mais aussi n'avoir déclaré aucun changement de situation en 2019 (adresse, situation de famille, création d'un acompte de prélèvement à la source par exemple). 

Les millions de foyers concernés vont ainsi recevoir une déclaration déjà complétée. Il conviendra de la vérifier. Et si toutes les informations sont correctes, il n'y aura rien à signer ni à renvoyer car le document sera automatiquement validé. En revanche, en cas d'erreur ou d'élément manquant (notamment un éventuel crédit d'impôt), le contribuable devra remplir une déclaration classique.

Lire aussi

Des centres fermés au public

Dans l'immédiat, et jusqu'à nouvel ordre, les centres des impôts sont fermés au public. Les contribuables - qui avaient été 4,5 millions à s'y déplacer sur l'ensemble de l'année dernière - devront donc si besoin contacter l'administration fiscale par mail ou téléphone. 

A noter que même en cours d'année, les contribuables peuvent demander à tout moment à moduler leur taux de prélèvement pour s'adapter à une baisse ou une perte de revenus. Cette démarche, que nous expliquions dans un précédent article, peut notamment être effectuée depuis l'Espace particulier sur Impots.gouv.fr. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'émotion des parents de l'adolescente électrocutée dans son bain par son téléphone

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.