Coupe du monde de rugby - Comment se loger à petit prix à Cardiff et à Londres

Coupe du monde de rugby - Comment se loger à petit prix à Cardiff et à Londres
Mon argent

SOUTIEN SANS RUINE - Vous allez partir à la Coupe du monde de rugby, billet en main, pour aller supporter les Bleus. Manque de chance, vous n'avez pas encore d'hébergement et les prix ont pris un coup de fouet démentiel. Comment y échapper ?

La Coupe du monde de rugby 2015 débute dans huit jours. Et comme à chaque fois qu'un événement au retentissement planétaire se déroule dans un pays, il faut s'attendre à une hausse en flèche des tarifs hôteliers. Le "sport des valeurs", pourtant pas le plus universel qui soit, n'échappe pas à la règle et les hôtels du Royaume-Uni ont profité de l'occasion pour gentiment gonfler leurs tarifs.

Jusqu'à 1000% de hausse des prix !

Pour ne parler que des nuits d'hôtel les soirs de match de l'équipe de France, certains chiffres sont... étourdissants, ce que montre le comparateur d'hôtels Trivago dans une étude récente .

 Pour le samedi 19 septembre à Londres (France-Italie), une chambre double vous reviendra à 331 euros en moyenne. + 58% qu'il y a un an, à la même époque.
⇒ Pour le mercredi 23 septembre à Londres (France-Roumanie), une chambre double vous coûtera 291 euros en moyenne. + 39% qu'il y a un an, à la même époque.
⇒ Pour le jeudi 1er octobre à Milton Keynes (France-Canada), une chambre double affiche un tarif moyen de 233 euros. Contre 93 euros l'an passé.
Enfin, pour le dimanche 10 octobre à Cardiff (France-Irlande), la chambre double vous reviendra à... 1260 euros. Soit une hausse de plus de 1067% !

Pour compléter le tableau, les disponibilités dans ces villes s'amenuise à vitesse grand V : à Londres, il ne reste plus que 25% des chambres dans le parc hôtelier. C'est encore pire à Cardiff où, malgré les tarifs démentiels, seules 1% des chambres sont disponibles.

Les solutions à petits prix

Si vous souhaitez éviter la banqueroute et malgré tout dormir sur place, il convient de se mettre en recherche de solutions alternatives :

 AirBnB : 228 euros pour 2 personnes en moyenne
Le site de location chez les particuliers offre encore quelques logements à des tarifs plus abordables, même s'ils sont plus élevés que ceux observés d'ordinaire. Ne vous attendez toutefois pas à du très bon marché. Et la bonne affaire, celle où vous payez 40 euros la nuit, est une denrée particulièrement rare. Comme de bien entendu, plus vous vous approchez du stade, plus les prix gonflent.

Pour limiter les frais, le valeureux journaliste de metronews qui couvrira l'événement ces six prochaines semaines a par exemple dû s'établir à... Swansea, à une heure de Cardiff, où se jouera France-Irlande. Pour la nuit suivant le match, il vous en coûtera 228 euros en moyenne pour deux personnes. Soit 100 euros de plus que le reste du temps. On reste cependant sur des tarifs nettement moins élevés que dans le parc hôtelier. Attention, les places sont chères !

Du côté de Londres , les prix sont moins élevés, mais les logements proposés à la location commencent à se raréfier. Ainsi, en moyenne, vous paierez votre nuit 129 euros en moyenne, mais dans des coins très éparpillés de la capitale londonienne. Le tout nécessite de l'anticipation et supposera du temps de transport. Il reste à l'heure actuelle environ 300 logements. Soyez à l'affût !

Enfin, à Milton Keynes , les logements sont logiquement moins chers : 94 euros en moyenne. Par contre, il n'y a pas foule pour proposer la location de leur bien. Huit, seulement, dans les environs de la ville. Autant vous précipiter !

 Les auberges de jeunesse : à partir de 25 euros/personne
C'est une solution toujours moins chère, même si elle comporte quelques risques de mauvaises surprises. A Londres en tout cas, une rapide recherche offre réjouissantes perspectives pour votre porte-monnaie. Même le soir de France-Italie, vous pourrez vous en tirer à 16 livres la nuit pour une personne (25 euros).

A Cardiff, les auberges de jeunesse ne sont pas les plus évidentes à trouver sur internet. Vous pouvez néanmoins faire une demande pour une chambre au YHA Cardiff Central, à 55 euros la nuit. Des tarifs comparables à ce qu'on peut trouver à Milton Keynes, où l'auberge de jeunesse facture à 53 euros la nuit. Cher, bien sûr, mais dans des proportions incomparables à l'hôtellerie classique.

Le couchsurfing : toujours gratuit !
Pensez aussi à l'option gratuite : si vous n'avez pas peur d'une nuit un peu l'arrache après votre match, ce sera l'occasion de faire de nouvelles rencontres et de vous économiser des frais. Pas de garanties cependant, puisque, évidemment, en période de mondial, la demande domine très largement l'offre. La ville de Cardiff propose plus de 4000 hôtes , Milton Keynes, plus de 2000, et Londres, plus de 100.000 !

A LIRE AUSSI
>> Toute l'actualité de la Coupe du monde de rugby sur metronews
>> Le calendrier de la Coupe du monde

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent