Course aux jouets de Noël : c’est maintenant qu’il faut acheter !

Course aux jouets de Noël : c’est maintenant qu’il faut acheter !

DirectLCI
CONSEILS - "Que Choisir" publie ce jeudi une longue enquête sur le prix des jouets de Noël. Changement de prix d’un mois sur l’autre, jouets star à des prix différents, offres trompeuses… tout est passé au crible par la rédaction. Nous avons interrogé Elisabeth Chesnais, coauteure de l’étude, sur la valse des prix des jouets en fin d’année et sur le bon moment pour faire ses achats.

Noël est dans à peine plus d’un mois et l’heure est venue de commencer la course aux cadeaux. Selon le 13e baromètre de La Grande Récré, les jouets pour les enfants devraient encore représenter une part importante du budget avec 107 € prévus par enfant (+ 5 €). Mais si vous vous y prenez trop tard, elle pourrait être encore plus importante. Que Choisir publie dans son dernier numéro une longue enquête sur le prix de ces cadeaux les plus attendus par les enfants. Où les acheter, à quel moment : deux questions que se posent tous les parents et auxquelles a tenté de répondre Elisabeth Chesnais, coauteure de l’article avec Sandrine Girollet. Le magazine a passé à la loupe 40 jouets vedette, comparant les prix dans les catalogues, sur le web, dans les enseignes spécialisées et la grande distribution, ainsi que leur évolution au fil des semaines.


> Lire l'enquête de Que Choisir

"Cela fait plusieurs années que l’on travaille sur le prix des jouets de Noël," explique Elisabeth Chesnais. "On a remarqué une constante : acheter au dernier moment est vraiment une mauvaise idée." Que Choisir a ainsi relevé des prix plus élevés pour les jouets en septembre avant une baisse fin octobre et des prix qui repartent à la hausse fin novembre avant d’atteindre des sommets à la mi-décembre. "Il faut acheter sans tarder, et plutôt dans les enseignes et les grandes surfaces car leurs catalogues, dans la grande majorité, sont valides," souligne-t-elle.

En vidéo

Les magasins de jouets sont prêts pour les fêtes de fin d'année

Les meilleures affaires ne sont pas forcément sur le web

Car les catalogues, qui font le bonheur des plus petits et servent de repère aux plus grands, ont des prix et des remises souvent éphémères. "Chaque enseigne a sa politique vis-à-vis des catalogues. Certains garantissent des prix jusqu’à Noël comme JouéClub. D’autres comme La Grande Récré ne sont déjà plus valables", déplore Elisabeth Chesnais. D’autres magasins comme Maxi Toys, Toys’r’Us et King Jouets ont des prix planchers garantis jusqu’à la fin novembre ou début décembre. Leurs prix peuvent potentiellement grimper par la suite et les alléchantes réductions, devenir caduques. Sur le web, le prix peut varier d’un jour à l’autre et s’envoler à la proche des fêtes.

Cependant, Que Choisir a constaté des variations de prix conséquentes sur les catalogues. Si 30 des 40 jouets vedettes sont à des prix équivalents ou très proches, une dizaine d’entre eux affiche des écarts conséquents (32 € de moins sur la peluche Tyler le tigre chez Cora ou 34 € chez Amazon; 60€ de moins pour LEGO Boost chez Toys’r’Us par rapport à Carrefour). "C’est davantage une anomalie de trouver autant de jouer à prix unique alors que la France a une politique de prix libre", s’étonne-t-elle.


Fait-on plus d’affaires sur le web ou dans les grandes surfaces ? Non, répond la journaliste. "Sur le web, les enseignes font ce qu’elles veulent car il n’y a pas de catalogue les engageant sur des prix. Il faut faire attention aux frais de livraison. La grande distribution a, elle, tendance à s’aligner sur les prix des catalogues. Mais elle est souvent mieux approvisionnée." Le site spécialisé Avenue des Jeux affiche ainsi, selon le comparatif réalisé par Que Choisir, des prix très élevés par rapport aux enseignes ou à la grande distribution. Sur les 40 jouets, aucun ne s’avère à un prix plus attractif qu’ailleurs. Et Elisabeth Chesnais de remarquer que la meilleure façon de faire des économies reste de garder un œil sur les offres liées aux cartes de fidélité des magasins.

En vidéo

Noël : les jouets traditionnels reviennent en force

Les conseils de L'UFC-Que Choisir pour bien acheter :

- Il faut acheter maintenant et pas au dernier moment : "Les prix des catalogues sont encore valables pour la majorité des enseignes spécialisées et en grande surface. Pensez à bien vérifier les dates de validité des catalogues consultés. Au-delà, les prix planchers ne sont plus garantis." Pour retrouver des prix bas, il faudra ensuite attendre après le 25 décembre…


- Vérifiez les frais de livraison sur le web : "On croit toujours faire des affaires car le prix du produit est bas, mais les frais viennent gonfler la note et le jouet coûte souvent plus cher en ligne qu’en boutique." Seules exceptions, Amazon et la Fnac, qui offrent rapidement la livraison tout en proposant certains jouets à meilleur prix (LEGO Friends Station de Ski, Nerf Elite…).


- Pensez aux offres liées aux cartes de fidélité des grands magasins et grandes surfaces comme Carrefour, Auchan ou E.Leclerc : Il est possible d’obtenir des remises immédiates ou des crédits sur votre carte.


- JouéClub garantit ses prix catalogue jusqu’à Noël, Toy’s’Us jusqu’au 6 décembre. Une bonne opportunité pour les jouets star de fin d’année qui, même en cas de réassort après une rupture de stock, réapparaîtront au prix promis et pas nettement plus cher comme cela arrive souvent.


- Attention aux offres de dernière minute : vous ferez peut-être des affaires, mais si un jouet est bradé, c’est qu’il ne figure pas sur la top liste des enfants et vous risquez de ne pas faire que des heureux…

Plus d'articles

Sur le même sujet